Une cavale terroriste chèrement payée - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
21
2019

Entre la Tunisie, la Suède et la Syrie

Une cavale terroriste chèrement payée

Vendredi 21 Décembre 2018
نسخة للطباعة

La justice tunisienne a jugé, dernièrement, un grand nombre de terroristes professionnels et de suspects accusés de participation sous diverses formes à des crimes et délits à caractère terroriste.
Intimidation planifiée ou simple coïncidence! Dans un communiqué publié mardi 18 décembre, le bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens a fait état de menaces très sérieuses de la part de mouvances terroristes contre certains juges tunisiens, demandant, à ces derniers, en particulier, de prendre les précautions nécessaires et de ne pas chercher à en parler ou à divulguer leur identité, notamment sur les réseaux sociaux via l’Internet et autres supports du genre.
C’est que la menace terroriste pesant sur la Tunisie est réelle et peut avoir une étendue géographique très vaste comme l’illustrent certaines affaires.
Ainsi, tard dans la nuit de ce même mardi 18 décembre, la chambre criminelle spécialisée dans l’examen des crimes terroristes au tribunal de première instance de Tunis, a condamné à 3 ans de prison ferme, un migrant tunisien en Suède accusé d’avoir fait publiquement l’apologie d’un crime terroriste et d’une organisation en relation avec les crimes terroristes.
Après avoir passé 17 ans en Suède, ce migrant tunisien est rentré en Tunisie pour commettre des attentats terroristes dans la capitale Tunis, de connivence et de concert avec un terroriste professionnel, de nationalité tunisienne qu’il avait connu en Suède. Ce dernier terroriste professionnel s’était rendu en Syrie où il a rejoint les rangs de l’organisation ultra terroriste dite en arabe DAECH (l’ETAT islamique en Irak et au Levant), devenant l’un de ses cadres actifs chargé, entre autres, de l’exécution des otages étrangers non-musulmans en tant que mécréants et espions.
La justice tunisienne l’avait déjà condamné à 48 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste et pour crimes terroristes.

S.B.H
 

Articles liés