ESS – Stade d'Abidjan (3-0): Un pas vers la qualification - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
22
2019

ESS

ESS – Stade d'Abidjan (3-0): Un pas vers la qualification

Dimanche 16 Décembre 2018
نسخة للطباعة
ESS – Stade d'Abidjan (3-0): Un pas vers la qualification

Synopsis

Sousse, stade olympique. Pelouse  en bon état. Temps frais/ Vent. Assistance  moyenne.

Buteurs: Aouadhi (26’), Hannachi (30’), Akaichi (51’)

Arbitrage: J.C  Ishmiwe  (arb cent)  assistés de D.Mutuymana &  R.N  Bwiliza (Rwanda).

ESS:Bediri, Kechrida, Ghazi, Boughattas (Konaté), Bédoui, Aouadhi, Baâyou, Hannachi, Chikhaoui(Belarbi), Chermiti, Akaichi (Marey). 

Stade d’Abidjan: Nagoli, Sangaré,Sahié, Kiplé, Zougouri, Brou, Diarra, Yao( Tano), Gbane, Tanyo, Bakayoko.

Avec une formation une fois de plus remaniée pour la circonstance (Jemel et Ben Aziza absents)  et un retour  au système  classique  4-4-2 où Chermiti  et Akaichi  ont repris  leur place(Shaka et Hamza  hors liste africaine)  dans la  pointe de l’attaque, que la  première période débuta  sur  un rythme  relativement  soutenu  de la part des locaux  sensés réagir après la dernière défaite à Gabés. En effet, et dés la quatrième  minute, les  étoilés  qui ont  pris d’assaut  la zone adverse ratent leur première occasion  par  Chermiti mis  idéalement  face à face   par Chikhaoui. Deux  minutes plus tard le même Chermiti décidément mal inspiré rate  une  autre  occasion  nette tant  il a manqué de lucidité. Dominant  parfaitement leur adversaire replié  dans  sa zone, les  étoilés  sur  une occasion rondement bien menée par son maître à jouer Chikhaoui ouvre la marque suite  à un tir puissant de ce dernier, la  balle  touchant la  transversale   rebondit dehors,  l’arbitre  n’a rien  vu  pour accorder  un ut  tout à fait  régulier (13’). Mais  ce n’est pas  que partie remise car  il a ffalu attendrela  26ième minute  pour voir  Aouadhi  loger d’une superbe tête  la balle dans la  lucarne  droite du  gardien ivoirien. Libérés par  ce but, les étoilés ne lâchèrent pas  prise  pour  poursuivre  leur domination sur leur adversaire en inscrivant  un second but quatre minutes plus tard  (30’)  par Hannachi  bien servi de la  gauche par Ghazi.  Score somme toute  logique  au vu de la prestation des  étoilés  mieux  organisés et  plus déterminées.  Avnat  la  fon de cette période initiale, les étoilés  étaient bien  disposés  à aggraver le score  n’eut été  les  ratages  monstres de  Akaichi  et Chermiti. 

 

Une  réaction positive  mais  insuffisante . 

En seconde période  toujours à l’affût les étoilés  ajoutèrent  un troisième  but par Akaichi sur un service de Kechrida (51’). Mais  curieusement les  locaux  au lieu  de poursuivre leurs  efforts  se sont  repliés  légèrement, chose que les  ivoiriens n’ont pas  manqué  d’exploiter en se lançant  à l’avant. En effet, n’ayant plus à perdre  mais plutôt  à  gagner, les visiteurs ont mis la pression sur le camp en usant des  incursions  tout en se montrant plus  rapides. Bousculés  les  étoilés  accusèrent le coup  n’eut été la parade de Bediri  sur un coup franc bien  tiré par Bakayoko. En face  les  étoilés  même  légèrement  dominés  se contentèrent  de contres  sur lesquels   ils demeurent  toujours  rapides. Mais au lieu de briller en aggravant le score, les  avants étoilés notamment Chermiti s’illustrèrent par des ratages  incompréhensibles. Pour autant les étoilés résistèrent aux contres , Bédiri pour une fois était  plus  rassurant.  

 

Sadok  SLIMANE

 

 

 

Mots-clés: