Journée de colère… - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
23
2019

Chronique

Journée de colère…

Jeudi 13 Décembre 2018
نسخة للطباعة

Par rapport à qui, par rapport à quoi ? Quand tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, possibles, pourquoi se montrer d’une humeur fâcheuse, et s’en prendre à un tiers lorsqu’il faudrait d’abord, s’en prendre à soi-même, en revoyant ses priorités à l’aune des changements que connaît le pays, sachant qu’il est appelé à en connaître davantage, et qu’il faudrait d’ores et déjà en mesurer l’impact, avant de décider de ses futures orientations, et des meilleurs choix pour un avenir, autrement incertain, et dont il convient pourtant d’en tirer à l’arraché, les meilleures des dividendes, après l’avoir hypothéqué plus qu’à son compte.

S’il est facile de poser la question, il s’avère réellement plus difficile d’y répondre. Parce que les motifs de la colère sont multiples et innombrables. Et qu’il serait, véritablement, fastidieux de les énumérer. Et vain. Et vain ?

Ce n’est pas si sûr. Car les sociétés ont toujours évolués par soubresauts successifs, en opposant de la résistance. Et en se montrant intraitables sur la question des droits. Lorsqu’ils sont légitimes. Incontestablement légitimes. On ne jette pas les gants lorsque l’on dans son plein droit. Mais il y a mille et une manières de les revendiquer. Il faut juste choisir la bonne…

Samia HARRAR