Bruits et chuchotements - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
23
2019

Bruits

Bruits et chuchotements

Dimanche 2 Décembre 2018
نسخة للطباعة

La Tunisie reçoit le flambeau de la capitale de la culture islamique 2019

En marge de sa participation aux travaux du congrès islamique extraordinaire des ministres de la culture qui se tient à Manama (Bahrein), le ministre des affaires culturelles Mohamed Zine el Abidine a reçu mercredi soir au Bahrein le flambeau de la Tunisie capitale de la culture islamique 2019. Ceci s'est déroulé lors d'une cérémonie officielle organisée au théâtre national du Bahrein en présence d'Abdelaziz Ben Othmane Touijri directeur général de l'Organisation islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), Cheikha May Bent Mohamed Al Khalifa présidente de la commission de la culture et de l'archéologie du Bahrein et d'un certain nombre de ministres de la culture des pays islamiques et leurs représentants.

Dans le programme de la célébration de l'Isesco des capitales de la culture islamique, quatre capitales seront célébrées en 2019 à savoir la ville de Tunis et d'El Qods pour la région arabe, la ville de Bendar Seri Begawan pour la région asiatique et la ville de Bissaw pour la région africaine.

Par ailleurs, une convention a été signée entre le ministère des affaires culturelles et l'Isesco relative aux dispositions pour l'organisation du 11ème congrès des ministres de la culture qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2019 à Tunis.

Dans son intervention au cours du congrès, le ministre des affaires culturelles a soulevé l'importance de réviser les politiques culturelles dans les pays islamiques réaffirmant la nécessité de promouvoir le rôle de la culture en cette conjoncture et de consolider l'action culturelle en tant que pilier du développement et un rempart contre les pensées obscurantistes et les mouvements terroristes. La culture, a-t-il ajouté, est le fondement de la véritable citoyenneté, de la paix et du dialogue entre les peuples.

Il est à noter que les travaux du congrès islamique extraordinaire des ministres de la culture ont démarré le mardi 29 novembre enregistrant la participation des ministres de la culture des pays membres de l'Organisation de coopération islamique (OCI) qui sont au nombre de 57 ainsi que des présidents des organisations internationales et régionales. Placé sous le signe "Ensemble pour la protection du patrimoine humain et la lutte contre le l'extrémisme", le congrès se penche sur l'examen d'un certain nombre de programmes dont le projet relatif au renforcement de l'action islamique et internationale pour la préservation du patrimoine civilisationnel et culturel.

 

 

Musée de Bardo acceuille "Classic Reloded. Mediterranea":

Un message de paix et de fraternité entre l'Orient et l'Occident

Un message de paix et fraternité entre l'Orient et l'Occident se dessine grâce au voyage offert par l'exposition "Classic Reloded.Mediterranea" tenue au Petit Palais du musée de Bardo. Après Beyrouth, "Classic Reloded. Mediterranea", une collection de 20 œuvres d'artistes contemporains italiens issues du musée national italien de l’art du 21ème siècle (MAXXI), s'installe au Musée de Bardo, et ceci grâce à une collaboration avec l’Ambassade d’Italie en Tunisie et l’Institut Culturel Italien de Tunis.

Lors de la cérémonie de l'inauguration de l'exposition, jeudi, au Petit Palais du musée de Bardo, la directrice du Fatma Nait Yghil a indiqué que "Classic Reloded" est une exposition mettant l'accent sur l'échange et le partage dans le bassin méditerranée à travers l'art.

De son côté, l'ambassadeur de l'Italie en Tunisie, Lorenzo Fanara a fait savoir que l'exposition s'inscrit dans un programme initié depuis 2018 par l'Italie intitulé "Italie, Cultures, Méditerranée" visant la promotion du dialogue entre les pays des deux rives de la Méditerranée.

Pour sa part, la directrice du musée national italien de l’art du 21ème siècle (MAXXI), Giovanna Mélandri a déclaré que la collection "Classic Reloded" illustre l'échange et l'interaction des artistes italiens avec la culture méditerranéenne.

"C'est un message de paix et de dialogue mettant l'accent sur l'héritage commun entre les peuples du bassin méditerranée", a souligné la directrice en annonçant qu'en 2020 le Musée d'Art Contemporain Italien (MAXXI) accueillera des artistes tunisiens dans le cadre d'une exposition hommage à l'art contemporain maghrébin.

Evoquant la philosophie de l'exposition "Classic Reloded", le commissaire d'exposition Bartolomeo Pietromarchi a précisé que le principe de cette exposition d'art contemporain est de s'installer dans un musée d'art classique afin de créer un échange à la fois temporel et artistique entre le passé et le présent ainsi que entre l'Orient et l'Occident.

"C'est une manière de faire revivre les lieux anciens et de leurs donner une nouvelle histoire" a-t-il encore ajouté.

Se poursuivant jusqu'au 31 janvier 2019, l’exposition "Classic Reloaded.Mediterranea" est une occasion pour découvrir les œuvres des artistes Gino De Dominicis, Maurizio Cattelan, Luigi Ontani, Mimmo Jodice et d’autres artistes, témoins du dialogue entre peuples et du lien entre la tradition classique et la recherche artistique contemporaine.

Tout au long de la ballade entre les différentes petites salles du petit palais, les œuvres des différents artistes italiens se mélangent et dialoguent avec les décorations ornementales du style tunisien, andalou et turc du Petit Palais, la villa du 18ème siècle construite par Hussein Bey II. Un fond sonore de sifflement humain, œuvre de l'artiste Lilana Moro accompagne le visiteur dans son voyage à travers le temps et les différentes formes d'arts exposées (céramique, photographie, tapisserie, cuivre).