Aymen Ben Mohamed opérationnel, possible récupération de Haythem Jouini - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

La finale retour, EST – Al Ahly (J – 3)

Aymen Ben Mohamed opérationnel, possible récupération de Haythem Jouini

Mercredi 7 Novembre 2018
نسخة للطباعة

• Azaro, suspendu

Ce sont les deux nouvelles, plutôt rassurantes, recueillies auprès du staff médical de l’Espérance ST. La première est inhérente à l’état de santé d’Aymen Ben Mohamed, lequel est totalement rétabli. Il est donc opérationnel à 100%. Un grand coup de chapeau au médecin de l’équipe professionnelle et au préparateur physique Sabri Bouaziza dont la compétence n’est plus à démontrer.   

Une autre nouvelle un tant soit peu aussi rassurante, celle inhérente à l’état de santé de Haythem Jouini. Lequel poursuit sa convalescence dans de très bonnes conditions. Avec de grandes chances de le voir récupérer d’ici vendredi prochain.

Les strictes consignes du staff

technique

Ceci étant, l’équipe professionnelle poursuit sa préparation mais à huis clos depuis hier. L’effectif est au complet avec la présence de Dhaouadi et de Kom qui, en dépit de leurs suspensions, ont tenu à faire acte de présence parmi leurs co-équipiers.

Moïne Chaabani et de Majed Hamza ont tenu à rappeler à leurs joueurs de faire table rase des fautes d’arbitrage qui ont précipité leur défaite du match aller. Comme de n’attacher aucune importance aux joueurs  d’Al Ahly qui manqueront à l’appel dont un certain Walid Azaro qui n’était pas parmi les joueurs ahlaouis qui ont débarqué hier à Tunis.

Composer avec les absences

de Dhaouadi et Kom

Des détails, certes, que le staff technique a tenu à communiquer aux joueurs avant chaque séance d’entraînement. Avant de passer aux choses sérieuses, celles consistant en premier lieu de composer avec les suspensions de Dhaoudi et notamment de Franck Kom dont l’apport n’est plus à rappeler.

Toujours est-il que les solutions existent bel et bien dans l’axe de la défense où Mohamed Ali Yacoubi et Ali Machani seront en ballotage pour une éventuelle titularisation aux côtés de Khalil Chemmam même si le premler nommé tient la corde. Plus en avant, Coulibaly et Chaalali feront l’affaire aux côtés de Bguir. Il ne restera plus au staff technique que de maintenir sa confiance en Yacine Khénissi d’entrée en jeu.

 

Rafik BEN ARFA