Divers.. Divers.. Divers.. - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Feb.
20
2019

Divers

Divers.. Divers.. Divers..

Dimanche 28 Octobre 2018
نسخة للطباعة

Douar Hicher: Les assassins  étaient drogués

Les cadres et les agents du district de la Garde nationale à la Manouba ont réussi dans la matinée d’hier  à arrêter deux délinquants âgés de 25 et 26 ans.

Ces derniers ont poignardé un homme âgé de 30 ans hier soir à Douar Hicher à différents endroit de son corps. Ces blessures ont causé le décès de la victime.

Une source sécuritaire a indiqué que les assassins étaient sous l’emprise de drogues au moment des faits. Une enquête a été ordonnée par le procureur en vue de connaitre les tenant et les aboutissant de cette affaire.

 

Kairouan: Trafic de pièces archéologiques

Un réseau spécialisé dans le trafic de pièces archéologiques actif entre Tunis, Kairouan et Siliana a été démantelé hier, et quatre individus ont été arrêtés dans une maison située à Makthar. Ils sont accusés de bande d’association de malfaiteur  dans le but de rechercher, détenir, jouer le rôle d’intermédiaire,  aux d’exposition et vente de pièces archéologiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

La sous-direction de la lutte contre la criminalité de la Garde nationale affiliée à la direction des affaires judiciaire a réussi à saisir un manuscrit en caractères hébreux. Il s’est avéré suite à son examen par l’Institut national du patrimoine qu’il s’agit d’une pièce historique d’une valeur inestimable. Le manuscrit est composé de neuf pages de peau de vache ou de chèvre. Sur la couverture, l’étoile de David est dessinée en plus du menorah est le chandelier à sept branches des Hébreux, a indiqué le colonel Houssem eddine Jebabli, porte-parole de la direction générale de la Garde nationale.

 

Monastir: Plus de 3 tonnes de thon mort détruites

Plus de 3 tonnes du thon rouge rejeté par la mer ont été détruites par les structures du commissariat régional au développement agricole à Monastir en coordination avec les garde-côtes, a indiqué Ridha Amimi, chef de service au CRDA.

Ces poissons ont été trouvés morts près des côtes de Sayada, Teboubla et Bekalta entre samedi et jeudi, a indiqué une source de la garde maritime dans la région, ajoutant que ces quantités ont été pêchées de manière illégale par certains pêcheurs puis rejetées à la mer à cause des mesures de contrôle de pêche.

La même source a souligné que le contrôle des bateaux de pêche a été renforcé au niveau des ports de Téboulba, Sayada, Leghdir et Ras Dimas, ce qui a permis de saisir des quantités importantes de poissons attrapées illicitement.

Mots-clés: