La « RSE » pour sauver les entreprises publiques - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
16
2019

economie & finances

La « RSE » pour sauver les entreprises publiques

Mercredi 24 Octobre 2018
نسخة للطباعة

« Les premières entreprises candidates auront bientôt leur Label RSE après avoir bénéficié d'un programme très rigoureux d'accompagnement,  de formation et d'évaluation», assure Tarek Cherif, président de la CONECT

Partant du fait que la responsabilité Sociètale de l’entreprise « RSE »  représente un facteur de bonne gouvernance et d’intégration de l’entreprise  dans son environnement, la CONECT a organisé hier la 6ème conférence RSE sous le thème : « Quelle politique de responsabilité sociètale des institutions administratives et des entreprises pour faire face aux exigences des marchés ». La CONECT a lancé, depuis 2011, un programme d’envergure pour  la promotion de la  RSE  en Tunisie. Après l’organisation de cinq conférences, où l’objectif ètait de vulgariser le concept RSE auprés des entreprises. Aujourd’hui, la confédération propose la RSE comme un outil à intégrer dans le sauvetage des entreprises publiques, voire un mécanisme pour leur préservation.

Tarek Cherif, Président de la CONECT, a rappelé le positionnement de la CONECT en tant qu’organisation pionnière en matière de RSE,  surtout au niveau arabe et africain. Il a souligné que  des pays africains se sont  inspirés de notre expérience, de notre référentiel et de notre approche dans ce domaine. Et d’ajouter : « Le concept RSE ne cesse de gagner du terrain en Tunisie. Un nombre de plus en plus important de chefs d'entreprises et de responsables s'intéressent à ce concept et l'ont adopté dans leurs stratégies de gestion  et de développement même si les perceptions de la RSE et des approches de son développement diffèrent parfois ».

 

Les premières entreprises

candidates auront bientôt

leur Label RSE

M.Cherif a précisé que le lancement par la CONECT du Label RSE Tunisie et de sa mise en œuvre pratique a produit  un effet stimulant et motivant pour de nombreuses entreprises qui cherchent à travers la labellisation à consolider leur compétitivité tant au niveau national qu'international. Les premières entreprises candidates auront bientôt leur Label RSE après avoir bénéficié d'un programme  bien fignolé d'accompagnement,  de formation et d'évaluation. Et d’ajouter encore : « L'intégration au sein des universités tunisiennes de la RSE en tant que matière à enseigner à part entière dans leurs programmes est un signe positif. Un autre indicateur non moins important pour nous à la CONECT,  le nombre sans cesse croissant des  participants à nos conférences RSE de tous les milieux des affaires, des universités et des administrations en particulier ».

« Nous ne cherchons nullement à dresser un bilan, mais plutôt à franchir une nouvelle étape que nous considérons indispensable et complémentaire : celle de la promotion de la RSE au niveau des administrations et des entreprises publiques et la consolidation du rôle de la RSE en tant que facteur de compétitivité et une des exigences des marchés pour toutes les entreprises privées et publiques. L'adoption d'une stratégie RSE par cette catégorie d'institutions s'avère ainsi d'une nécessité vitale », a précisé également le président de la CONECT. 

 

La CDC, premier établissement public engagé dans la démarche de labellisation de la RSE

Boutheina Ben Yaghlène, directrice générale de la CDC, a réitéré l'engagement de la Caisse d'être labellisée RSE, en vue de soutenir l'investissement durable en Tunisie.

« Nous avons besoin d'un engagement sérieux dans cette démarche de RSE. L'adhésion de la CDC, comme premier établissement public permettra d'encourager les entreprises publiques et privées tunisiennes, parmi nos partenaires, à entreprendre cette même démarche de labellisation », a-t-elle  souligné.

Pour sa part et dans le même contexte, Slim Feriani, ministre  de l’industrie et des PME a appelé les entreprises publiques et privées à souscrire à cette démarche de labellisation,  afin de  s’engager dans une dynamique d'amélioration dans le cadre d'une vision globale, transparente et d'une stratégie sur le long terme.

Khouloud AMRAOUI