La société des Aciéries de Tunisie « SIDENOR » cotée en bourse d’ici la fin de l’année - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
19
2019

La société des Aciéries de Tunisie « SIDENOR » cotée en bourse d’ici la fin de l’année

La société des Aciéries de Tunisie « SIDENOR » cotée en bourse d’ici la fin de l’année

Mardi 16 Octobre 2018
نسخة للطباعة
« Selon nos sources, la Bourse de Tunis table sur l’introduction de trois à cinq valeurs en 2019 »

Il semble à priori que l’année boursière 2018 s’achèvera sur une bonne note. Selon  nos sources, la Bourse de Tunis s’achemine vers l’introduction  en bourse  du trois à cinq entreprises en 2019.
Salah Sayel, président du Conseil du marché financier (CMF)  nous révèle que concrètement, il n’y a aucun dossier postulant  au CMF et indiquant l’introduction effective  de trois à cinq sociétés en Bourse l’année prochaine. « Ce ne sont que des prévisions », a-t-il souligné.
En parrallèle, M.Sayel  a fait savoir que le CMF a donné son accord pour l'admission au Marché Principal de la Cote de la Bourse à une société opérant dans le secteur Acier. Cette société sera côtée en bourse officiellement à la fin de 2018.   Cette  entreprise  n’est autre que la Société des Aciéries de Tunisie «SIDENOR», ce qui portera le nombre des sociétés cotées à 83 d’ici la fin de l’année.
Fondé en 1993, Sidenor est l’un des principaux producteurs de ronds à béton en barres et en bobine (aussi appelé fer à béton) et de fil machine en Tunisie. Premier laminoir privé en Tunisie, Sidenor atteint aujourd´hui une capacité de production de 200.000 tonnes/an. Filiale du Groupe Mokhtar, un important groupe industriel tunisien, Sidenor ne cesse de développer depuis plus de 20 ans une expertise technique et opérationnelle la positionnant en acteur majeur dans le secteur de la sidérurgie.

Khouloud AMRAOUI

 

 

Les sociétés financières  accaparent 51%  de la capitalisaion boursière

 

Selon le rapport publié par la Bourse de Tunis, à la fin du mois de septembre 2018, le volume d’échanges sur les marchés des titres de capital de la cote de la Bourse a atteint environ 1 334 millions de dinars contre 906 millions de dinars pour la même période de l’année 2017, soit  une hausse de 47%.
Le secteur des sociétés financières, représentant 51% de la capitalisation boursière,  s’empare de 42% du volume global du marché. Etant précisé que le flux transactionnel réalisé sur les valeurs bancaires, environ 84% du volume d’échanges du secteur en question, a connu une hausse de 82% à 469 MD contre 257 MD une année auparavant.
En deuxième position se classe le secteur des biens de consommation, représentant 31% de la capitalisation boursière, avec une part de 34% du volume global du marché et une progression de 47% du volume d’échanges.
Pour les autres secteurs (24% du volume global), quatre secteurs ont affiché une hausse de leurs volumes d’échanges, il s’agit des secteurs télécommunications (232%), pétrole et gaz (166%), matériaux de base (37%) et services aux consommateurs (15%) contre trois secteurs en baisse, à savoir: les secteurs santé (- 30%), industries (-21%), technologie (-4%).
En ce qui concerne la répartition du volume d’échanges par catégorie d’investisseurs sur les neuf premiers de l’année, on remarque que les étrangers ont été moins présents sur la Cote par rapport à l’année dernière, pour  aussi bien pour les achats que les ventes.
Ainsi, les investisseurs étrangers ont  réalisé à fin septembre 8,2% du volume Achats et 16% du volume Ventes, contre respectivement 12,7% et 24,1% à fin septembre 2017.