Avec la ferme envie d’allier le résultat et la manière - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 19 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
20
2018

Ce soir à Radès (19h15) Tunisie - Niger

Avec la ferme envie d’allier le résultat et la manière

Samedi 13 Octobre 2018
نسخة للطباعة

Deuxième sortie officielle, ce soir sur la pelouse du stade olympique de Radès, de l’Equipe nationale sous la conduite de Faouzi Benzarti.  Contre le Niger cette fois-ci et ce, dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de 2019 au Cameroun.  Soit un peu plus d’un mois après le match à Mbabane devant le Swaziland, match remporté sur le sore de 2 à 0, victoire qui a permis aux camarades de Ben Mustapha de consolider leur leadership dans le groupe?

 

A Tunis pour remplir une formalité

Cela étant dit, il faut dire les choses comme elles se présentent sans aller jusqu’à faire de cette équipe nigérienne un adversaire venu en conquérante en mesure de nous poser moult problèmes allant jusqu’à  faire douter de notre présence au Cameroun. A une condition : que nos joueurs ne rééditent pas leur modeste prestation de Mbabane. Faut-il rappeler que le football nigérien (et non nigérian) occupe le 105ème rang au dernier classement FIFA mondial Coca Cola. Son dernier match dans le cadre de la 2ème journée s’est soldé par une lourde défaite (6 à 0) devant l’Egypte. Avec à son compteur 1 point après le nul de la 1ère journée contre le Swaziland. Le Niger ne peut plus croire à une qualification à la prochaine coupe d’Afrique des Nations.

 

Châalali et  Srarfi d’entrée 

Il n’empêche. Il s’agit, néanmoins, d’un  match au cours duquel l’équipe nationale est appelée à rassurer en alliant résultat et manière. Quelques joueurs et non des moindres ne seront pas au rendez-vous à l’instar d’Ali Maaloul, Khazri, S. Ben Youssef et Jbali pour cause de blessure outre Badri non retenu parmi la liste arrêtée par le sélectionneur national.

Toujours est-il que Faouzi Benzarti dispose, au jour qu’il est, de plusieurs solutions de rechange lui permettant d’aligner un onze en mesure de répondre à l’attente du staff technique et de tout un pays. L’occasion d’aligner d’entrée un certain Bassem Srarfi voire Firas Chawat et faire bénéficier Ben Mohamed d’un temps de jeu de trente minutes à la place de Haddadi appelé à suppléer Maaloul.

Formation probable:

Ben Mustapha – Neguez – Haddadi – Bronn – Mériah – Chaalali - Skhiri – Sliti – Srarfi – F. Ben Youssef - Khénissi

Rafik BEN ARFA

Faouzi  Benzarti

«Accorder toute l’importance requise à l’équipe du Niger»

Le sélectionneur national a commencé par présenter ses excuses aux médias en donnant les raisons de l’annulation d’un premier point de presse au cours duquel il devait communiquer  la liste des joueurs retenus pour le match contre le Niger. Pour ensuite faire remarquer que la préparation du rendez-vous de ce soir dans le cadre de la 3ème journée  a bénéficié d’une même importance particulière avec une moyenne deux séances d’entraînements compte tenu des prédispositions du groupe de joueurs à sa disposition. Pour la simple raison que le Niger ne se présentera pas en victime expiatoire.

Coup de cœur envers Firas Chawat

Sans s’attarder outre mesure sur l’absence de Maaloul, Khazri, Maaloul et S. Ben Youssef, le sélectionneur national a tenu à faire savoir que la non sélection d’Anis Badri est dûe à son passage à vide pour des raisons que tout un chacun connaît, un joueur qui restera l’une des pièces maîtresses de la sélection nationale. Pour ensuite mettre l’accent sur les qualités du sociétaire du CS. Sfaxien Farès Chawat.

N’étant pas cachotier et fidèle à ses habitudes, Faouzi Benzarti a communiqué, à une voir deux unités près, la composition de la formation qui sera alignée  d’entrée en jeu ce soir contre le Niger. Avec la titularisation de Bronn dans l’axe de la défense aux côtés de Meriah, le retour de Chaalali à l’entre jeu et la confiance placée dans le jeune Bassam Srarfi. Non sans faire allusion à Chawat qui fera son rentée en cours de jeu.

Rafik BEN ARFA