Un centre de ressourcement et d’encadrement en entrepreneuriat des jeunes et des femmes de Tunisie - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

L’ATDSE (Association de defense et sauvegarde de l'Entreprise), organise une rencontre avec ses 3 partenraires québécois

Un centre de ressourcement et d’encadrement en entrepreneuriat des jeunes et des femmes de Tunisie

Samedi 13 Octobre 2018
نسخة للطباعة

Une rencontre  s’est tenue  mercredi dernier à l’ISET Radès entre les memebres de l’ATDSE (L’Association de defense et sauvegarde de l'Entreprise), ses partenaires tunisiens dont la BFPME  ainsi que les trois structures  québécoises (AIPEO, Capital Entrepreneur et Systematix). Ces structures canadiennes vont accompagner l’association créée il y a un an. Il s’agit d’assister l’ATDSE dans la mise en place d’un Centre de ressourcement et  d’encadrement en entrepreneuriat des jeunes et des femmes de Tunisie.

Faut-il rappeler que l’Association Tunisienne de sauvegarde et de la défense de l’entreprise «ATDSE» a vu le jour en octobre 2018. Elle regroupe des experts, des juristes, des avocats  des financiers  et des hommes d’affaires. Lors de son lancement le Président de l’Association a promis que cette structure sera un trait d’union entre les corporations et l’entreprise, cette entité productive  est au cœur du processus de développement du pays. Les membres ont ainsi fixé comme objectifs la mise en place des réformes d’envergure ayant trait au cadre législatif, à la mise à niveau des procédures administratives et à l’amélioration de l’esprit entrepreneurial. Les membres de l’association se promettent  de défendre l’intérêt de l’entreprise citoyenne et d’apporter des solutions pratiques aux freins paralysant son activité et ce en collaboration avec les organisations et les structures d’appui en place.

Pour la réalisation des objectifs asssignés à l’association des accords de partenraits ont été signés avec des structures tunsiennes dont la BFMPE, Zitouna Tamkeen, l’UGTT, des institutions financières mais aussi avec des universités.

Le projet du centre se veut une structure qui permettra à l’Association de garantir une stabilité des petites et moyennes entreprises et d’un accompagnement des promoteurs d’initiatives entrepreneuriales des secteurs de l’économie formelle et informelle. Cette structure permettra également d’assurer leur survie dans une perspective de la lutte contre le chômage des femmes et des jeunes tunisiens de tous les milieux et en particulier des milieux ruraux. Les trois partenaires Québécois sont l’AIPEO, le Capital Entrepreneur et le SYSTEMATIX.

En vertu des conventions signées,  l’ATDSE, l’AIPEO et l’UGTT apporteront leur soutien à la communauté jeunes et femmes, assureront la sensibilisation à l’entrepreneuriat et à la formation en démarrage, l’accompagnement, la formation continue et le coaching outre l’emploi, l’intégration et le recrutement. 

Yosr GUERFEL AKKARI