Ce soir au stade Mhiri (20H): CSS-Naft Irak.. Sans excès de confiance ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
9
2019

CSS

Ce soir au stade Mhiri (20H): CSS-Naft Irak.. Sans excès de confiance !

Dimanche 30 Septembre 2018
نسخة للطباعة
Ce soir au stade Mhiri (20H): CSS-Naft Irak.. Sans excès de confiance !

Le Club Sfaxien  tâchera ce soir de devenir la deuxième équipe tunisienne  à se qualifier au prochain tour de la Coupe Zaied des Clubs Champions après l'Etoile Sportive du Sahel qui a assuré vendredi après-midi son passage aux 16èmes  de finale de l'épreuve. L'objectif des « Noir et Blanc » ne semble pas a priori difficile à réaliser à la lumière du résultat du match aller qui s'est achevé sur une parité d'un but partout. Le but sfaxien inscrit à Erbil constitue, en effet, un avantage appréciable aux protégés de Ruud Krol qui pourraient aussi compter, à l'occasion, sur le soutien inconditionnel de leur public. Mais, même s'ils partent avec les faveurs du pronostic, les clubistes sfaxiens sont tenus de faire preuve de beaucoup de concentration et suffisamment d'application pour espérer forcer la décision. Un match n'étant jamais gagné d'avance et la vérité appartient, en dernier lieu, au terrain.

La défense alignée contre l'ESM, reconduite

Fidèle à la devise qui dit on ne change pas une équipe qui gagne, l'entraîneur Ruud Krol devrait reconduire, à un élément près, la même formation qu'il a alignée lors de la précédente journée du championnat contre l'ES Métlaoui. C'est ainsi qu'on retrouvera pour la deuxième rencontre consécutive Aymen Dahmen dans les bois. Le côté droit de la défense sera, quant à lui, confié à Hamza Methlouthi, la blessure qu'il a contractée lors de la séance d'entraînement effectuée jeudi, s'étant avérée sans gravité et ne l'empêcherait pas donc d'être de la partie ce soir contre l'équipe irakienne. Achraf Zouaghi, pour sa part, sera chargé du flanc gauche alors que la partie centrale de la défense sera assurée par la paire Nessim Hnid-Zammouri. 

Un milieu de terrain à tempérament offensif

L'entrejeu sfaxien sera, en toute probabilité, composé du quatuor suivant : Sokari et Walid Karoui, deux pivots sobres et efficaces au niveau de la récupération mais qui savent aussi être utiles sur le plan de l'animation offensive. Ainsi, ils pourraient être d'un grand apport avec Herzi et Chris pour le duo de l’attaque, composé de Chaouat et Marzouki. Comme on pourrait le constater, le technicien néerlandais ne pourra compter sur aucune des nouvelles recrues du club et plus précisément sur les deux attaquants Aymen Hassan  Manucho  et Mohamed Ali Jouini qui ne sont pas encore qualifiés pour disputer cette compétition sous le maillot sfaxien.

 

Gare aux contres des Irakiens 

Malgré le nul concédé à domicile et surtout le but encaissé sur son terrain, le Naft Irak garde quand même des chances réelles de qualification  et ne se présentera pas ainsi pas en victime expiatoire en dépit du fait qu'il sera, à l'occasion, amoindri pour causes de blessures, de trois de ses éléments de base, à savoir le gardien Ali Abdelhassen et les deux milieux du terrain, Bassem Chaker et Bachar Sâdoun. Il va sans dire que, dans l'intention de créer la surprise, le Naft Irak misera sur un dispositif défensif renforcé et, une fois en possession de la balle, il procédera par des contres rapides dans l'espoir de piéger son adversaire sfaxien.

 Formation probable :

Aymen Dahmen, Hamza Methlouthi, Achraf Zouaghi, Nessim Hnid, Nour Zamen Zammouri(ou Hani  Amamou), Kingsley Sokari, Oualid Karoui, Chris Kouakou, AymeN Harzi, Firas Chaouat, Alaeddine Marzouki.

 

 

 

Ameur KERKENNI

 

 

 

Mots-clés: