Le bureau de l’ARP demande un rapport détaillé - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
26
2018

Dossier de l’énergie et champ "Halk El Menzel"

Le bureau de l’ARP demande un rapport détaillé

Samedi 8 Septembre 2018
نسخة للطباعة

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a décidé, lors d’une réunion tenue jeudi au Bardo, d’adresser une correspondance à la présidence du gouvernement pour lui faire parvenir, un rapport détaillé sur le dossier de l’énergie et plus spécialement sur le champ "Halk El Menzel", ainsi que sur les circonstances des limogeages décidés récemment, au sein du ministère de l’Energie et la suppression de ce département, a déclaré à l’Agence TAP, le responsable du centre d'information à l’ARP, Hassen Fathalli.
Il a précisé que "les débats au sein du bureau de l'ARP, ont porté sur les dernières déclarations faites par plusieurs parties dans les médias, concernant le dossier "Halk El Menzel" (gouvernorat de Monastir) et les derniers développement, à ce propos".
Le chef du gouvernement, Youssef Chahed avait décidé vendredi 31 août 2018, de démettre le ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Kaddour, le secrétaire d'Etat chargé des mines HachemHmidi, les directeurs généraux des hydrocarbures et des affaires juridiques et le Président directeur général de l’Entreprise Tunisienne d’Activités pétrolières (ETAP), de leurs fonctions.
Chahed avait également, décidé de fusionner le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables à celui de l’industrie et des Petites et Moyennes Entreprises.
Le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani avait expliqué, dans une conférence de presse tenue le même jour, que la raison du limogeage du ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Gaddour, du secrétaire d'Etat chargé des mines HachemHmidi et de certains responsables de son département, est l'exploitation par un investisseur tunisien, d'un champ pétrolier au large de Monastir, sans permis (expiré en 2009).
De son côté, le ministre de l’Industrie et des PME, l’énergie, des mines et des énergies renouvelables, Slim Feriani a fait savoir jeudi dans une déclaration à la presse à l’occasion d'une visite effectuée dans plusieurs entreprises industrielles dans le gouvernorat de Monastir, qu’une commission a commencé à travailler sur ce dossier depuis le 3 septembre 2018, au sein du ministère, indiquant qu'il faut lui donner le temps nécessaire pour achever ses travaux, ce qui ne devrait pas dépasser quelques semaines.
Il a averti également, qu'il ne fallait pas "modifier les données concernant ce dossier".