Un LabFab de l’Etat tunisien - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
15
2018

Lancement effectif de la Task Force pour le développement des Chaines de Valeurs et clusters

Un LabFab de l’Etat tunisien

Jeudi 6 Septembre 2018
نسخة للطباعة

• Appui au développement d’une douzaine de projets dans les régions du Nord et du Centre Ouest

 

Après la publication du décret  gouvernemental paru sur le JORT du 14 août 2018, portant création d’une équipe technique multidisciplinaire et multi-agences appelée Task Force pour le développement des Chaines de Valeurs et clusters «  TFDCVC », ainsi donc démarre le lancement de la Task Force. Cette plateforme a pour mission d’appuyer techniquement les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) tunisiennes afin de renforcer leur compétitivité dans les chaînes de valeurs, pas seulement au bénéfice des produits à fort potentiel de création d’emploi mais aussi bien pour d’autres secteurs d’activités à fort potentiel d’emploi ou de croissance.

Dans ce sens, le Centre de Promotion des Exportations (Cepex) a tenu hier une conférence de presse au cours de laquelle des conventions ont été signées pour le développement d’une douzaine de projets dans la région du Nord et du centre Ouest outre des accords  bilatéraux conclus entre le CEPEX et les différents ministères. Les institutions  signataires sont : le CEPEX, l’APII, L’APIA, l’Instance Tunisienne pour l’Investissement, l’office du développement du Centre de Nord-Ouest (ODNO) et l’Office de développement du Centre de Centre-Ouest (ODCO). 

Un budget de 70 millions de dollars alloué par la Banque Mondiale

Cette task force, financé par la Banque Mondiale (BM), moyennant un budget de 70 millions de dollars, prend la forme d’un comité technique inter-agences et assurera l’appui pour le développement de 12 à 16 chaînes de valeurs et clusters. L’objectif est de développer des chaînes de valeur et  stimuler les synergies entre les différents acteurs au service de l’appui au secteur privé.

Lors de son allocution, Slim Feriani, ministre de l’Industrie a déclaré que la création de « la task force »  est un jalon important dans le parcours entrepris par les différents ministères pour le développement des chaînes de valeurs. Et d’ajouter : « L’objectif est de pérenniser cette démarche de manière à en faire la colonne vertébrale de notre action institutionnelle pour le développement de l’industrie ».

D’autre part, le Représentant Résident de la Banque Mondiale (BM), Tony Verheijen a indiqué que cette plateforme est conçue comme un centre d’excellence au sein de l’administration tunisienne permettant d’harmoniser la fourniture de services, prestations et conseils de haute qualité pour le développement des chaînes de valeurs en Tunisie. « Ce centre œuvrera dans les prochaines années à mobiliser les acteurs publics et privés ainsi que les experts et les chercheurs nationaux et internationaux pour identifier les investissements et les réformes nécessaires en vue d'éliminer les contraintes à la compétitivité et libérer ainsi la force des petites et moyennes entreprises (PME) tunisiennes », a-t-il précisé.

De son côté, Lamia Ben Mime, Directrice du cabinet du Ministre du Développement de l'Investissement et de la Coopération Internationale, a souligné qu’afin d’engager la task force, initiative à saluer dans les pays arabes et africaines, la BM a financé la réalisation de quatre projets d’une valeur de 350 millions de dollars, l’équivalent de 1 milliard du dinar.  Et d’indiquer : «  C’est un honneur de parler du lancement officiel de la chaine de valeurs. Ce  projet  voit le jour après 2 ans de travail et de négociations inter-agences et inter-ministéres. La Task Force est inédite en Tunisie.  On la considére en tant que LabFab de l’Etat Tunisien ».

Khouloud AMRAOUI