Gestion de la fatigue et du stress chez le personnel naviguant - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 20 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
21
2018

Formation aux métiers aéronautiques

Gestion de la fatigue et du stress chez le personnel naviguant

Jeudi 6 Septembre 2018
نسخة للطباعة

Les travaux d'un atelier de travail international sur le Système de gestion des risques de fatigue (FRMS) et l'audit au sein des compagnies aériennes ont démarré, hier, à Tunis, en présence de représentants des opérateurs du transport aérien (sociétés, centres de formation) tunisiens publics et privés, ainsi que de représentants de compagnies aériennes nord-africaines (Algérie, Libye, Maroc et Egypte) et l'Organisation des transporteurs aériens des pays du Golfe.

Cet atelier, dont les travaux se poursuivent jusqu'au aujourd’hui, est organisé par Tunisair et son Centre de formation aux métiers aéronautiques agrée par l'Etat en 2017 et ce, en prévision de la mise en œuvre des nouvelles dispositions internationales en matière du FRMS (Fatigue Risk Management Systeme) en septembre 2019.

Il s'agit du premier atelier international de formation sur cette question qui se tient en Tunisie, a affirmé le secrétaire général de Tunisair Jamel Cherigui, à la presse, précisant que des organismes internationaux, telle que l'Association internationale de transport aérien (IATA) et régionaux notamment ACAO (Organisation arabe de l'aviation civile) contribuent à cette formation, indiquant que l'atelier débattra des problèmes de la fatigue, de la sécurité et de l'audit, œuvrant ainsi à sensibiliser tous les intervenants aux problèmes de fatigue et de surmenage desquels peut souffrir le staff navigateur et dont le traitement est de nature à renforcer la sûreté et la sécurité dans l'aviation civile.

La mise en œuvre des nouvelles dispositions internationales en matière de système de gestion des risques de fatigue (FRMS) doit prendre en compte la montée des facteurs de stress et de fatigue pour le personnel navigant et nécessite toute une réorganisation du travail pour les compagnies aériennes avec en perspectives, une réduction des heures de travail pour le staff et le recrutement de personnel, a précisé Chérigui