Débuts réussis de Yassine Meriah à l'Olympiakos de Pirée - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Confondant ses détracteurs

Débuts réussis de Yassine Meriah à l'Olympiakos de Pirée

Mercredi 5 Septembre 2018
نسخة للطباعة

Pour n’avoir pas été convoqué par son entraîneur, Pedro Martins, aux deux matchs disputés par l'Olympiakos de Pirée dans le cadre de l'Europa League contre l'équipe suisse, Lucerne Football Club, certains « observateurs » de chez nous sont allés vite en besogne pour prédire l'échec précoce de l'expérience à peine entamée par Yassine Meriah dans le vieux continent avec l'équipe phare de Grèce, l'Olympiakos de Pirée. Pour ces « voyants » qui se croient très avertis, le fait que le défenseur central de l'équipe de Tunisie ne fut pas retenu pour disputer les deux rencontres aller et retour contre l'équipe helvétique est un indice annonciateur de l’échec de l’expérience européenne de Meriah à l'instar de celui essuyé par bien d’autres  joueurs tunisiens qui n'ont pas réussi à s'imposer en Europe dans des équipes européennes pour la plupart de second niveau.

En réalité, si l’international tunisien n’a pas été convoqué par son entraîneur pour les deux rencontres pré citées, c’est tout simplement parce qu'il n'était pas encore au point physiquement après la longue période d'inactivité (4 semaines environ) à laquelle il fut contraint au lendemain de sa participation avec le onze national au Mondial Russe.

Titulaire à part entière 

Toujours est-il qu'à force de bosser dur à l'entraînement, Meriah a pu refaire son retard sur le plan physique et  redevenir ainsi compétitif. L'entraineur portugais de l'Olympiakos n'a pas alors hésité à le titulariser dès la première journée du championnat  contre Lévadiakos (victoire par un but à zéro). Ayant réussi à tirer son épingle du jeu lors de ce match d'ouverture, Meriah fut de nouveau titularisé lors de la journée d'après contre PAS Giannina, le match s’est achevé sur une large la victoire  des Camarades de Meriah qui a contribué au festival de son équipe en inscrivant le 5ème but.

Les débuts rassurants de Meriah avec son nouveau club devraient l'inciter à redoubler d'effort pour continuer à mériter la confiance de son entraîneur. Dans une carrière de footballeur rien n'est acquis en effet de façon définitive. Par conséquent il faut toujours faire preuve de sérieux et travailler toujours dur pour arracher une place dans une formation où la concurrence est particulièrement rude. 

Ameur KERKENNI