Les bourses des parents à l’épreuve de la rentrée scolaire - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
23
2018

Le coût des fournitures varie entre 112 et 165 DT

Les bourses des parents à l’épreuve de la rentrée scolaire

Mercredi 5 Septembre 2018
نسخة للطباعة

Le Temps – TAP - Fournitures scolaires et habits neufs pour la rentrée scolaires sont le casse-tête actuel des parents qui ne savent plus où donner de la tête, avec l’accumulation des dépenses, surtout après les vacances d’été et leur droit à profiter de la farnienté, l’Aïd El Idha durant lequel ils avaient dû, aussi, se plier aux exigences de leur progéniture qui désirent avoir leur mouton, comme les autres.

Et comme un malheur ne vient, jamais, seul, il faut s’ajouter, encore, les factures de l’eau, de l’électricité et du gaz, et cette hausse malencontreuse des prix du carburant.

 

Pour ce qui est des fournitures scolaires, le coût total pour les élèves de la première année primaire jusqu’à la quatrième année secondaire (baccalauréat) varie entre 112 et 165 dinars englobant le cartable et le tablier, selon l'Institut National de Consommation (INC).

Le directeur général de l'Institut, Tarek Ben Jazia, a indiqué dans une déclaration à l'agence TAP, que l'INC comme chaque année calcule le coût approximatif de la rentrée scolaire, sur la base de la marge des prix dans les plus importants points de vente en plus des données relatives aux demandes du cadre éducatif, selon chaque niveau scolaire.

En ce qui concerne le niveau primaire, le coût de la rentrée scolaire (livres, cahiers et fournitures scolaires) pour l'année scolaire 2018/2019, varie entre 52d,200 pour la première année et 97d,755 pour la sixième année.

Pour le collège, le coût est estimé entre 88d,950 et 95d,790 alors que pour le secondaire il varie entre 89d,900 pour la première année secondaire et 102d,395 pour la quatrième année.

En incluant le cartable et le tablier, le coût total de la fourniture pour les élèves du primaire varie entre 111d,900 et 170d,755 alors que celui pour les collégiens est entre 159d,690 et 166d,530 et pour les élèves du secondaire est estimé entre 152d,400 et 165d,280.

Par rapport à la rentrée scolaire 2017/2018, Ben Jazia a fait savoir que le coût a augmenté de 11%, voire de 24%, selon le niveau et les composantes.

Il a souligné, dans ce cadre, que la hausse du coût pour les élèves de la première année primaire est estimée à 23%, celle pour les élèves de sixième année primaire est de l’ordre de 17%, alors que pour les élèves de 4ème année secondaire, à hauteur de 11%.

" Pour ce qui est des fournitures scolaires, la hausse du coût s’élève à 24%, en raison de renchérissement du coût de la production pour les produits locaux et de dépréciation du dinar pour les produits importés, outre l’augmentation des impôts ", a-t-il noté.

D’un autre côté, il a fait savoir que les prix des livres scolaires et du cahier subventionné ont été maintenus inchangés, en comparaison avec l’année écoulée. En fait, le coût de ces produits subventionnés représente entre 14,1% et 35,5% du coût global des fournitures scolaires, et ce, selon le niveau scolaire de l’élève.

Ben Jazia a précisé que le coût des fournitures scolaires n’englobe pas d’autres dépenses, lesquelles diffèrent d’une famille à une autre, en l’occurrence la tenue de sport et l’abonnement scolaire.

L’INC a appelé, à cette occasion, les parents à s’approvisionner des circuits organisés, soulignant qu’un nombre de fournitures sont disponibles dans le marché parallèle. D’après lui, bien que ces produits soient offerts à bas prix, ils sont dangereux et sont généralement d’origine inconnue.

Le président général de l’Institut a appelé le cadre éducatif à prendre en considération le pouvoir d’achat des consommateurs en évitant de demander des produits ou des marques bien précis, dont le prix est élevé.