Départ du Carthage après un retard de plus de 9 heures - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Malgré la grève de l’équipage du Car-ferry

Départ du Carthage après un retard de plus de 9 heures

Mardi 4 Septembre 2018
نسخة للطباعة
• Suspension de la grève et report à demain 11H00 de la desserte d’aujourd’hui

Le Navire Carthage en partance vers Gènes a quitté le port de la Goulette, à 3H37 du matin après un retard de plus de 9 heures, à cause de la grève entamée par l'équipage car-ferry, a annoncé le porte-parole officiel du ministère de la Défense Mohamed Zekri, dans une déclaration à l’Agence TAP. Et d’ajouter que 10 techniciens de la marine nationale ont été déployés afin d’assister le personnel naviguant à assurer le bon déroulement de la desserte, suite à un ordre de réquisition émis par le ministre du Transport sur ordre du Chef du Gouvernement.
Le chargé de communication au ministère du Transport, Jamel Ferchichi a fait savoir que la cellule de crise créée, dimanche, devait tenir, hier, une réunion, pour évaluer la gestion de cette crise par le ministère du transport et les différents services y afférents, et d’identifier les mesures et les solutions à entreprendre.
La cellule de crise, présidée par le ministre du Transport, est composée du directeur général du transport maritime et des ports et des représentants de l’Office de la Marine Marchande et des Ports (OMMP), ainsi que ceux de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) et un certain nombre de cadres du département du transport.
A rappeler que le départ du navire reliant la Goulette (Tunisie) à Gênes, prévu dimanche à 18h, a été retardé en raison d’une grève observée par les agents de la CTN sur fonds de revendications sociales, ce qui a crée un état de panique et d’énervement chez les voyageurs.
Suite à l’échec d’une réunion de négociations qui a lieu, dimanche, au siège du ministère du transport, en présence des représentants de toutes les parties concernées (syndicat, administration..), pour examiner les revendications syndicales et parvenir à un consensus, les agents et cadres de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) ont décidé d’entrer en grève, lundi 3 et mardi 4 septembre 2018, précise un communiqué, publié, par le ministère du transport.
Par ailleurs, la traversée à bord du ferry Carthage au départ de Tunis vers Gènes programmée initialement, mardi 4 septembre 2018, sera reportée à mercredi 5 septembre 2018 à 11h, a annoncé la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) dans un communiqué publié, hier.
"Ces retards sont dus à la grève observée, les 3 et 4 septembre 2018, par les agents de la CTN sur fonds de revendications sociales ", a encore précisé la même source.
La grève, initialement prévue hier et aujourd’hui, a été levée et l'activité a été reprise par le personnel de la Compagnie, selon des informations fournies par Bouali Mbarki, secrétaire général-adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT).
La séance de travail tenue par l'UGTT avec les différentes parties concernées a permis de parvenir à un accord de suspendre la grève et d'assurer les traversées programmées.
Mbarki a nié d'autre part une intervention des éléments de l'armée nationale pour assurer le départ du bateau appelant à cette occasion à l'impératif d'épargner à l'armée tunisienne les conflits sociaux.
L'Union régionale du travail de Tunis avait annoncé ce mouvement avec la publication d'un préavis de grève, a-t-il rappelé.