Victoire étriquée mais méritée - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

CA - USMo (1-0) ..

Victoire étriquée mais méritée

Dimanche 2 Septembre 2018
نسخة للطباعة

Synopsis

Stade de Radès

Temps chaud

Public peu nombreux

Pelouse en bon état

Arbitrage deSadokSelmi

Buts :Jaziri (42’)

Avertissements : Hicheri, Sakli (USMO)

Formations

CA :SeifCharfi, FakhreddineJaziri, Sami Hammami,OussemaDarragi (wissem Ben Yahia 78’), Mokhtar Belkhither, Ali Abdi, MannoubiHadded (Zakaria Laabidi68 ‘), Ghazi Ayed, Ahmed Khalil, Yassine Chammakhi Mohamed Slim Ben Othmène83’), Derrick Sasraku.

USMO :Béchir Ben Said, ZiedMachmoum, HoussemSdiri, Walid Hicheri, MejdiMosrati(Khalil Sakli 70’), Rafikcapo, Jean Patrick Gbala (Fehmi Kacem 76’),Alia Sila (Gay Amadou 52’), Fehmi Ben Romdhane, Manaa Ben Hassine, Amir Sabahi.

C’est un Club Africain fortement remanié qui a donné la réplique hier à l’US Monastir. Des changements effectués par José Riga qui n’a pas trop apprécié la prestation de ses joueurs lors de la journée inaugurale face au Club Sportif d’Hammam-Lif. En ce qui concerne son adversaire du jour, il se devait, lui aussi, de réagir après avoir raté son entame de saison. Les premières minutes du match furent dominées par les clubistes qui marquèrent un premier but dès la 2èmeminute refusé par l’arbitre du match SadokSelmi pour une faute sur le défenseur Walid Hicheri.

Les minutes passèrent sans voir les deux formations se créer des occasions de but dignes de ce nom. Il a fallu attendre la 17ème minute pour voir Abdi centrer au premier poteau pour Sasrakuqui rata de peu la cage. Une minute plus tard, Ayedi tenta sa chance sur coup-franc à la limite des dix-huit mètres sans succès. De son côté, l’USM se contentait de contenir les assauts des clubistes en effectuant des contres qui auraient pu faire mal à l’arrière-garde des « Rouge et Blanc ». La physionomie du match ne changea pas avec des clubistes portés vers l’avant et des visiteurs soucieux de défendre. A la 32ème minute, Chammakhi, après un excellent travail de Darragi, rata le cadre en enveloppant un peu trop son tir du pied droit. Vers la fin de la première période, la pression des coéquipiers de Jaziri devenait de plus en plus forte. Hadded tenta sa chance à la 37ème minute, lui aussi sans succès. Cette domination des clubistes finira par être couronnée puisque Jaziri a pu faire mieux que les attaquants en étant à la réception d’un corner et du pied gauche, il trompa la vigilance des Usémistesà la 42ème minute. En somme, un timing idéal pour ouvrir le score après avoir clairement dominé cette première mi-temps. En ce qui concerne les visiteurs, le manque de fraicheur physique vers la fin des premières leur fut fatal. La deuxième période risquait d’être encore plus difficile…

Même topo !

La deuxième période fut identique à la première avec un Club Africain toujours porté vers l’avant. Et dès la 47ème minute, les clubistes auraient pu doubler la marque par le biais de Darragi qui se fit contrer par le gardien usémisteBéchir Ben Saïd. L’entraîneur de l’USMO opéra un premier changement en tentant de renforcer sa ligne d’attaque, mais c’est toujours le Club Africain qui se crée le plus d’occasions. Il faut dire que les espaces concédés par les coéquipiers du keeperBen Said devenaient au fil des minutes de plus en plus importants et sans la bravoure du gardien usémiste, la note aurait été beaucoup plus lourde. Les deux entraineurs effectuèrent d’autres changementsavec toutefois la même physionomie. On retiendra toutefois un léger mieux chez les visiteurs avec une occasion en or pour Kapo qui temporisa plus qu’il n’en faut donnant à la défense clubiste la possibilité de se dégager (75’).Cinq minutes plus tard Hammami, de la tête, rata une occasion encore plus  franche. La fin du match fut équilibrée avec un jeu haché. Les clubistes ne sont pas arrivés à doubler la marque. De leur côté,les Usémistesne sont pas arrivés à revenir au score. Sans être ridicules, ils méritèrent de perdre. Pour les « Rouge et Blanc » on retiendra la bonne volonté de tout le groupe, de Haddedi, Chammakhi, des latéraux et la bonne prestation de Darragi qui fut avec le keeper Ben Saïd le meilleur sur le terrain.

 

Mourad AYARI