Avec, déjà, deux qualifiés (ES Sétif et Al Merrikh), ils seraient majoritaires au prochain tour ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 11 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
13
2018

La phase aller de l’épreuve a consacré la suprématie des clubs d’Afrique

Avec, déjà, deux qualifiés (ES Sétif et Al Merrikh), ils seraient majoritaires au prochain tour !

Vendredi 31 Août 2018
نسخة للطباعة

Elles étaient 32 équipes (18 d’Asie et 14 d’Afrique) à se présenter sur la ligne du départ du championnat arabe des clubs, dans sa nouvelle formule. Le coup d’envoi de cette compétition dotée d’une mirobolante prime de 18 millions de dinars (excusez du peu), promise au vainqueur fut donné le 31 juillet dernier avec le match ayant mis aux prises Nadi Al Aïn émirati à l’ES Sétif d’Algérie qui s’est soldé par une victoire des Algériens sur le score de 2-1. La victoire algérienne obtenue devant l’une des plus fortes équipe des pays du Golfe fut le prélude d’une incontestable suprématie des équipes d’Afrique sur leurs homologues d’Asie. En effet, et  à l’exception des deux fausses notes, inattendues du reste, enregistrées par les deux équipes de la capitale égyptienne, en l’occurrence Al Ahly et le Zamalek qui se sont fait accrocher  à domicile respectivement par l’étonnante équipe libanaise, Ennajma, et Al Qadissya koweitien sur le même score de (0-0), toutes les autres équipes issues du continent africain s’en sont sorties, dans l’ensemble, avec des résultats positifs lors des matches aller des 32èmes de finale contre leurs homologues d’Asie, comme il est indiqué clairement ci-dessous :

- Al Jaych (Syrie)-Al Merrikh (Soudan) :-1-3

- Al Aïn (Emirats)-ES Sétif (Algérie) : 1-2

- ESS -Al Ramtha (Jordanie) : 3-1

- Naft Irak-CSS: 1-1

- Al Ismaïly (Egypte)- Nadi Al Koweït (Koweït) : 2-0

 - Salem Zagharta (Liban)-Raja Casablanca : 1-2

- Forces Armées Irakiennes-USM Alger : 0-1

- Rifaa (Jordanie)- MC Alger : 1-2

Comme on pourrait le constater les équipes du continent africain ont enregistré 7 victoires en huit confrontations, dont six obtenues en déplacement contre un match nul obtenu par le Club Sfaxien dans la province d’Erbil face au Naft Irak.

A ce tableau de marche fort favorable aux équipes africaines s’ajoutent la victoire obtenue lors du match retour par l’ES Sétif (1-0) face Al Aîn et la parité ayant sanctionné le second round qui s’est déroulé à Oumderman entre Al Merrikh et Al Jaych syrien (1-1), synonymes de qualification des Algériens et des Soudanais au prochain tour de l’épreuve.

          

Retour largement favorable aux Africains

Les autres équipes africaines confrontées à leurs homologues asiatiques devraient assurer à leur tour leur qualification. Les trois équipes tunisiennes (EST ESS et CSS), les deux autres représentants algériens (USMA, USMA), Al Ismaïly, victorieux à l’aller par 2-0 face Al Koweït devrait aussi assurer son passage au prochain tour. Les deux grand clubs cairotes Al Ahly et Zamalek même s’ils ont été tenus en échec  dans leur fief n’ont pas encore dit leur dernier mot et gardent intactes leurs chances de qualification aux 16èmes de finale.

Comme on pourrait le constater la suite de cette compétition qui reprendra ses droits ce week-end  et plus précisément le avec le match retour prévu ce dimanche 2 septembre entre l’Espérance de Tunis et lttihad Alexqndrie, s’annonce favorable aux équipes africaines qui seront assurément largement majoritaires lors du prochain tour.

 

Ameur KERKENNI