Petits écoliers sans écoles en Palestine… - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 22 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

Chronique

Petits écoliers sans écoles en Palestine…

Vendredi 31 Août 2018
نسخة للطباعة

Tous les enfants du monde s’y préparent. Pour certains, c’est déjà fait. Pour d’autres, ce n’est qu’une question de jours. Pour les enfants palestiniens, le décompte se fait dans l’autre sens. Bientôt, ils n’auront plus d’écoles. L’UNRWA n’aura plus les moyens de les entretenir puisque Washington a coupé les vivres. En guise de chantage. Et de revanche hargneuse d’un Trump, que rien ne semble pouvoir arrêter. Et qui se fout comme d’une guigne des souffrances des petits palestiniens, lesquels, qu’ils soient dans les camps des réfugiés du Liban, Syrie, ou dans les Territoires, ne pourront même plus avoir l’illusion de «vivoter», empêchés déjà de vivre leur enfance, par la politique ségrégationniste et arbitraire de l’Etat voyou, et qui s’en trouvent de surcroît pénalisés par une politique étrangère américaine, qui n’en n’est pas à une injustice prés, et qui de surcroît, s’en targue en se regardant le nombril sans sourciller.

Une petite pensée pour eux, le jour de la rentrée des classes ? Ça leur fera une belle jambe. Et c’est ainsi, depuis 1948 : on condamne du bout des lèvres… et on continue son chemin. C’est l’enfance qu’on assassine de jour en jour en Palestine. L’administration américaine comme il est de mise de l’appeler, de toute façon n’en a cure. Avec Trump à sa tête, elle se sera surpassée.

Samia HARRAR