Arrivée à bon port du tableau lumineux - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
16
2018

CSS Après 5 ans d'attente

Arrivée à bon port du tableau lumineux

Jeudi 30 Août 2018
نسخة للطباعة

Le fameux tableau lumineux du stade Mhiri qui s'est fait attendre plus de cinq saisons au cours desquelles il a fait couler beaucoup d'encre et de salive est arrivé au début de cette semaine au port de Radés. Il devrait être acheminé dans les tout prochains jours au stade Mhiri où il sera monté à l'emplacement de l'ancien tableau.

 

Le match contre  l’USTa , décalé à 18h

Après avoir bénéficié d'un jour de repos au lendemain du match qui l'a opposé au Club Athlétique Bizertin pour le compte de la première journée du championnat de la la Ligue1, l'ensemble sfaxien a repris, avant-hier mardi,  sa préparation dans la perspective du match qui le mettra aux prises ce samedi, sur la pelouse du stade Mhiri, à l'US Tataouine. Le coup d'envoi de cette rencontre qui était fixé initialement à 16h, sur demande du CSS, reporté à 18h.

La demande faite dans ce sens par le club « Noir et Blanc » a été en effet acceptée au cours d'une réunion ayant regroupé mardi après-midi au siège du gouvernorat de Sfax toutes les parties concernées par le déroulement de la rencontre, plus précisément les représentants du ministère de l'intérieur, de la municipalité, de la ligue et du CSS). La municipalité de la ville  s'est engagée, quant à elle, à réparer  dans les meilleurs délais l'éclairage du stade afin que le match puisse se dérouler en nocturne dans des conditions normales

 

Un non lieu de la FIFA dans la plainte de l'entraîneur Pedro contre le CSS

Grace aux efforts de la commission juridique du CSS, celui-ci n'aura rien à débourser dans la plainte porté contre lui par l'entraineur portugais Pedro qui fut  l’assistant de Paolo Duarte lors du passage de ce dernier au début de la saison 2015-2016. Le plaignant en question réclamait au CSS la somme de 100 mille euros soit un peu plus de 320 mille dinars environ pour rupture abusive et unilatérale de contrat. Il s'agit là de la dernière d'une longue liste de plaintes intentées par bon nombre de techniciens et de joueurs contre le club phare du sud qui lui a coûté de débourser dans les alentours de cinq millions de dinars à titre de dédommage aux différents plaignants.

 

Ameur KERKENNI