Faouzi Benzarti : « Disposant d’un groupe de joueurs à la forte personnalité, nous nous rendrons à Mbabane pour gagner » - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
25
2018

CAN 2019.. Swaziland – Tunisie le 9 septembre

Faouzi Benzarti : « Disposant d’un groupe de joueurs à la forte personnalité, nous nous rendrons à Mbabane pour gagner »

Mercredi 29 Août 2018
نسخة للطباعة

Les choses sérieuses commenceront à partir de dimanche prochain avec le premier rassemblement de l’Equipe nationale en prévision de son match du 09 septembre contre le Swaziland, match entrant dans le cadre de la 2ème journée du tour qualificatif pour la CAN de 2019 au Cameroun.

La sélection reste ouverte aux plus méritants
Ce fut là le sujet du point de presse tenu hier au siège de la fédération tunisienne par Faouzi Benzarti qui était entouré du reste de son staff technique. Lequel a commencé par déclarer  qu’étant en possession de toutes les données sur les joueurs susceptibles de faire  partie de la sélection, nous avons, plutôt, cherché à préserver une grande partie des joueurs qui ont participé à la campagne du Mondial de Russie.
Faouzi Benzarti a tenu à mettre l’accent sur la volonté et les prédispositions morales des joueurs retenus pour ce match contre la Swaziland non sans omettre d’ajouter que toutes les portes de la sélection restent ouvertes pour tous ceux qui la méritent.

Acculés à défendre et à attaquer
Anticipant les questions inhérentes aux absences de quelques joueurs, le sélectionneur national a évoqué Ferjani Sassi qui manque au jour qu’il est de compétition. Et Hamdi Harbaoui qui, contacté par ses soins, ne semblait pas intéressé par un retour en sélection. « Je préfère un joueur qui accepte les souffrances et les sacrifices et non ceux qui, apparemment, ne semblent pas disposés à aller au charbon » a-t-il ajouté.
D’autres absences ont été évoquées à l’instar de Moëz Hassen qui sera reconduit en sélection dès son total rétablissement. Idem pour Chaalali encore en convalescence. Kasraoui a, quant à lui, tenu à préciser que les gardiens de but les plus en forme du moment ont été retenus et que les portes de la sélection restent ouvertes à ceux qui le mériteront.
Concluons par cette dernière intervention du sélectionneur national : « Nous nous rendrons au Swaziland pour gagner dans la  mesure où nous disposons d’un groupe de joueurs à la forte personnalité. Un groupe de joueurs acculés à défendre et à attaquer ».
Ne terminons pas par cette intrusion, parmi les confrères, du père de Seïf Tka qui a reproché ouvertement à Faouzi Benzarti de ne pas avoir retenu son fils en sélection.

 

Rafik BEN ARFA