Regards sur le cinéma alternatif - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 11 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
13
2018

Rencontres cinématographiques de Menzel Temime

Regards sur le cinéma alternatif

Mercredi 29 Août 2018
نسخة للطباعة

Les rencontres cinématographiques de Menzel Témime est un évènement festif, et convivial autour du cinéma alternatif.  Depuis le 25 août les spectateurs  ont découvert des films de grande qualité, introuvables dans les circuits traditionnels du cinéma et de la télévision. Cette première édition, qui continue jusqu’au 30 du mois courant à Rid'arts et au cinéstar est organisée par l’Association tunisienne pour le cinéma alternatif organise, en partenariat avec la fondation Rosa Luxemburg, le centre culturel privé Rid'arts, Skylight production et Cinéstar et avec le soutien de Hakka Distribution, la maison des jeunes de Menzel Temime, Misk et Radio Med, qui proposent une programmation internationale des films les plus remarquables de l’année 2017. Mais surtout, on nous invite à une réflexion sur le cinéma alternatif et documentaire et à combiner une recherche formelle et élaborée avec une prise en compte de la réalité dans toute sa complexité et sa profondeur. ces films ont tous le même point commun. Ils sont authentiques, vrais et sans artifice. Par ailleurs, ces courts métrages circulent en dehors du circuit commercial ordinaire. Les personnages, pour la majorité, interprétés par des non-professionnels sont touchants et entiers. Les acteurs qui donnent l'impression d'interpréter leur propre rôle et leurs histoires frappent par leur justesse. Achraf Settari, chargé de la communication du festival nous a précisé que pour l'édition 2018 " la réflexion porte sur quelques thèmes majeurs du monde globalisé : l'autisme, les jeunes et la révolution, le mariage . En prise avec l’actualité brûlante, la programmation met en valeur des personnages emblématiques - des citoyens, des gens simples qui osent transformer leur destin et leur environnement, et donner du courage aux autres.Dans ce monde du matériel, le festival se veut  une fête du 7ème art. Des rencontres, des débats chaleureux, et des échanges généreux continuent de rassembler un public de cinéphile invités  à les partager avec les nombreux artistes venus d'Egypte et de Syrie pour présenter leurs films."
Chaima Chorfane présidente du festival souligne de sa part que cette  première édition devrait être expérimentale et ouvrir des perspectives devant cette nouvelle manifestation culturelle qui mobilise des équipes de cinéastes, d'animateurs culturels et de jeunes bénévoles. Notre  festival affiche dans sa première édition, une palette diversifiée de films courts et longs.En outre, trois ateliers de formation à la réalisation, au montage et à l'éclairage seront respectivement animés par Youssef Sanheji, Fakhereddine Amri et Ihsen Debbich. Au programme aussi une conférence autour du thème"Technologie et innovation dans le cinéma moderne, sa modération" qui  sera assurée par Slim Larnaout ainsi qu'un  un ciné-concert du dernier film de Aleddine Slim "The last of us" avec Oussama Gaidi aka Ynfl-X, une projection atypique où le récit musical emboîte le pas au produit filmique".

Kamel Bouaouina