Orages au Cap Bon: Un déluge et des effets bénéfiques pour l’agriculture - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 17 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
18
2018

Cap Bon

Orages au Cap Bon: Un déluge et des effets bénéfiques pour l’agriculture

Dimanche 26 Août 2018
نسخة للطباعة
18 chèvres mortes foudroyées et des maisons détruites ou inondées
Orages au Cap Bon: Un déluge et des effets bénéfiques pour l’agriculture

Les violents orages qui se sont abattus sur le Cap Bon ont fait des dégâts, notamment sur les routes, et provoqué des inondations. Plusieurs quartiers, habitations et routes ont été inondés. La surprise était générale, les prévisions des services de la météorologie du pays n’ayant pas fait état de telles intempéries. Il s’agit en fait d’une rencontre d’une masse d’air du nord et des perturbations provenant du Sud ce qui a généré ces pluies torrentielles. 

Les pluies ont levé le voile sur de graves manquements dans l’entretien des réseaux d’assainissement. A Menzel Témime, Mida et Korba, les gens ont été pris de court. Ils couraient dans tous les sens à la recherche du moindre abri pour s’y réfugier et se protéger. 

Certains utilisateurs des deux ou de quatre roues surpris et, sans aucune protection, ils pataugeaient dans les eaux en poussant difficilement leurs machines et en tentant de regagner, sains et saufs, leurs domiciles.

Les unités de la protection civile, en coordination avec les structures régionales sont intervenus. Elles ont procédé au pompage des eaux, à l’élimination des déchets et à la protection des biens des habitants. Le tonnerre grondait dans la région Al Widiène  et la foudre s'est abattue sur deux maisons d'habitation. 

La première foudre est tombée sur une maison qui a pris feu et a été totalement détruite, avec l’effondrement de son toit, alors que le réseau électrique a été brûlé. Les enfants qui y vivaient n'ont  heureusement pas été blessés. Aucune victime n'est à recensée. 

Plus de peur que de mal. Toutefois,  18 chèvres sont mortes foudroyées dans un champ, au village d’Oued Ksab.  La foudre était accompagnée de fortes pluies et d’un ventviolent. Un éleveur nous signale que "les animaux ne réfléchissent pas comme nous, les êtres humains. Quand il pleut, ils vont souvent se réfugier près des arbres. Or, il est bien connu qu’il ne faut jamais se réfugier à cet endroit, puisque la foudre est attirée par les arbres !", dit-il.

A peine la pluie a-t-elle inondé les rues que les internautes ont inondé les réseaux sociaux d’images impressionnantes dans certains endroits de la ville où la montée des eaux a fait craindre le pire. 

Ces pluies abondantes ont renforcé les «espoirs des fellahs» en des récoltes exceptionnelles. La campagne agricole s’annonce sous de bonnes perspectives. Par rapport à une année normale, un excédent pluviométrique a été enregistré dans toutes les régions. La prochaine campagne  agricole bénéficiera d’un bon niveau de remplissage des barrages à son démarrage grâce à une  bonne pluviométrie.