La Tunisie participe au 2ème Salon d’affaires et d’Investissement de Kinshasa - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
18
2018

Economie & Finance

La Tunisie participe au 2ème Salon d’affaires et d’Investissement de Kinshasa

Samedi 25 Août 2018
نسخة للطباعة

La Tunisie prend part à la deuxième édition du Salon d'affaires et d'investissement qui se tient du 23 au 26 août courant à Kinshasa. L’agrobusiness, l’énergie, le commerce, la formation professionnelle, le climat des affaires  ainsi que la fiscalité et la douane seront au centre des thématiques à débattre lors de ces assises. Il s’agit d’un espace de rencontre et d’échange d’expériences entre les différents exposants qui prendront part au Salon. Placée sous le thème « Transformer days », des entreprises pbliques et privées, des représentants d’organisations  internationaux et des experts de renommée prennent part à la 2ème édition duSAIK

Le coordonnateur de ces rencontres, Joël Kanyonyo a déclaré à la presse congolaise que : «La République démocratique du Congo est un vaste pays de l'Afrique subsaharienne qui s'étend sur 2. 345 000 km2 avec une population estimée à ces jours à près de 80 millions d'habitants. Avec 26 provinces dont Kinshasa forme une entité administrative à statut particulier de ville province et joue le rôle du centre administratif, économique et culturel du pays. Elle est organisée en 24 communes. Kinshasa est la plus grande agglomération de la RDC avec environ 12 millions d'habitants. Ce qui fait de cette ville un pool important de 1a RDC. Donc la ville de Kinshasa n'est pas seulement une mégalopole mais surtout, un vaste marché. Un défi immense nous reste, par ailleurs, à relever indubitablement celui de ne plus constituer uniquement des réservoirs de consommation de million de production, soit-il dans les secteurs primaire, secondaire, tertiaire et quaternaire».

 Une dizaine de pays africains participent à cet événement d’envergure de l'entrepreneuriat et de l’investissement dont  la Tunisie, le Bénin la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Congo-Brazza, l’Angola et le Rwanda. Des opportunités d’affaires et de partenrait sont à saisir entre les jeunes promoteurs Africains.

YGA