Au tour de Khaled Ben Yahia d’être ciblé ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

Une mascarade qui ne fait que perdurer

Au tour de Khaled Ben Yahia d’être ciblé !

Vendredi 24 Août 2018
نسخة للطباعة

Au coup de sifflet final de la rencontre ayant mis aux prises, mercredi dernier, l’Espérance ST et l’US. Tataouine, Khaled Ben Yahia n’a pas été épargné par une partie des supposés supporters à son retour aux vestiaires. Ces mêmes « énergumènes » qui ont fait subir semblable traitement à Faouzi Benzarti l’acculant à quitter, à son corps défendant, le complexe Hassan Belkhodja. Comme au président du club il y a quelques semaines. Une situation qui perdure à longueur de saison. Pourtant, le match s’est terminé par une victoire des « Sang et Or » en dépit du remplacement de pas moins de trois défenseurs pour cause de blessures.

Une campagne orchestrée à chaque match disputé à Radès, quelque soit son résultat final, par le biais de personnes que tout un chacun connaît. De jeunes écervelés faciles à manipuler  par les temps qui courent, pour une poignée de dinars. Nabil MaaLoul a connu semblable traitement à l’Espérance, facteur qui l’a poussé à proposer que les rencontres de l’équipe professionnelle se déroulent à huis clos. Une solution qui a été appliquée au cours de quelques séances d’entraînement. Une solution à laquelle ont  recouru, à leur corps défendant, Benzarti et Ben Yahia  pour une période déterminée.

Comment mettre un terme à cette mascarade qui porte un fort préjudice au staff technique et aux joueurs en premier lieu et par voie de conséquence aux prochaines échéances qui attendent l’équipe professionnelle ? Très simple : interdire à cette poignée d’écervelés faciles à manipuler l’accès au stade de Radès et au complexe Hassan Belkhodja. Faciles à reconnaître quand on sait que plusieurs parmi eux sont détenteurs d’abonnements payés par ceux-là mêmes qui les manipulent.

Rafik BEN ARFA