Ode à la Méditerranée et à la Palestine - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

Une création de Marcel Khalifa et l'Orchestre symphonique tunisien

Ode à la Méditerranée et à la Palestine

Jeudi 23 Août 2018
نسخة للطباعة

Le musicien libanais Marcel Khalifa sera de retour en Tunisie au mois de septembre, avec pour objectif de travailler sur une création avec l'Orchestre symphonique tunisien.

 

 

Marcel Khalifa a le coeur chevillé à la Tunisie. C'est dans ce pays qu'il a engrangé ses premiers grands succès à la fin des années 1970. C'est aussi dans ce pays qu'il est souvent revenu faire découvrir à ses nombreux admirateurs ses nouvelles compositions. C'est enfin dans ce pays que Khalifa vient de réaliser une tournée triomphale durant cet été des festivals.

L'histoire d'amour de Marcel Khalifa avec la Tunisie devrait connaître prochainement un nouvel épisode qui prendra la forme d'une création musicale tuniso-libanaise qui sera composée par cet artiste. Cette œuvre sera réalisée avec l'appui de l'Orchestre symphonique tunisien ainsi que des interprètes d'opéra de Tunisie.

 

Avec les instrumentistes de l'OST et les sopranos de l'opéra

 

 

Le travail de réalisation de ce nouvel opus devrait commencer avec le mois de septembre et engager un cycle de répétitions qui pourrait se poursuivre pour quelques semaines. La pièce musicale conceptuelle devrait avoir pour thèmes la Palestine et la Méditerranée. Cette création originale sera ensuite présentée au public dans le cadre du Théâtre de l'Opéra de la Cité de la Culture.

Il s'agit à vrai dire d'une belle idée car elle est de nature de permettre à Marcel Khalifa d'enfin créer une oeuvre tunisienne tout en mettant en avant une approche instrumentale et symphonique. Selon nos informations, un enregistrement sonore de cette oeuvre sera disponible dès la première prévue pour le mois d'octobre 2018. Spectacle somptueux et composition pour orchestre et voix, cette oeuvre de Marcel Khalifa pourra compter sur les musiciens de l'OST ainsi que les sopranos de l'opéra de Tunis.

 

Hatem BOURIAL