Une soirée magistrale - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
21
2018

Hammamet

Une soirée magistrale

Jeudi 23 Août 2018
نسخة للطباعة

Une soirée magistrale signée Ghalia Benali a été offerte aux férus du festival international de Hammamet pour la clôture de sa 54ème édition.

En dépit d'un retard d'une heure et trente minutes, en raison de la pluie diluvienne qui s'est abattue sur la ville, peu de temps avant 22 h, Ghalia Benali a dirigé, d'une main de fer, un live exceptionnel qui s'est prolongé jusqu'à 2h30 du matin.

 

 

Se produisant à guichets fermés 3 jours avant la date annoncée, l'artiste Ghalia Benali a offert à son public un show exceptionnel de 2h30 en compagnie de musiciens issus de la scène musicale actuelle à savoir Imed Alibi sur la batterie, Aymen Asfour et Zied Zouari à la guitare et Ali Chaker au Qanun.

Le public qui s’impatientait pendant plus de deux heures avant de voir la chanteuse au timbre de voix particulier a été choyé par un récital de plus de deux heures où la chanteuse a interprété ses reprises incontournables et ses nouveautés.

Ghalia a ainsi brillé en réinterprétant magistralement ses reprises incontournables comme " Lamouni eli Ghaarou Menni " " Ya msaafer wahdek " et " Ana fi Intidhaarek ". Resté jusqu'à la fin en dépit du retard, le public a été charmé par une artiste charismatique au répertoire musico-arabe prolifique prônant les valeurs humaines multiculturelles.

Grâce à sa présence scénique et sa superbe voix, Ghalia Benali a transporté ses admirateurs dans son univers artistique : un savoureux mélange de textes soufis, de musique électronique et d'airs arabo-andalous.

De la spiritualité, du charme, de l'amour et de la générosité, accompagnés d'une musique où la modernité s'allie harmonieusement avec la tradition, Ghalia Benali a offert au public du 54ème Festival de Hammamet, une soirée de clôture qui restera gravée dans les anales du festival.

Artiste tuniso-belge aux multiples facettes, Ghalia Benali est à la fois auteur-compositeur, peintre et comédienne. Ses reprises originales des classiques de la musique arabes à l'instar de "Ya Mssafer Wahdek", "Alf lila wa lila" et "Lamouni elli gharou meni", ont reçu un franc succès.