Hausse de 27,5% des investissements intégralement étrangers dans l’industrie - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
25
2018

Economie & Finance

Hausse de 27,5% des investissements intégralement étrangers dans l’industrie

Jeudi 23 Août 2018
نسخة للطباعة

Les investisseurs étrangers  s’intéressent  aux industries de construction, à l’industrie chimique et aux composants électroniques

La reprise et la consolidation du rythme des investissements dont notamment les IDE, demeure une condition sine-qua-none pour le raffermissement du taux de croissance qui s’est maintenu à 2,8% au 2ème trimestre 2018. Nonobstant la  promulgation du nouveau code des incitations aux investissements, les investissements mixtes ou totalement étrangers n’ont pas atteint leur vitesse de croisière d’autant que de nombreaux facteurs continuent de paralyser le rythme des investissements attiré essentiellement par la crise  politique, l’absence de visibilité à long terme  et les barrières chroniques  où la bureaucratie et la corruption sévissent sans cesse. 

En effet et en dépit d’une légère baisse de 1,7% des investissements déclarés dans l’industrie au cours du 1er semestre de l’année en cours, une hausse des investissements 100% étrangers a été  toutefois observée. Selon le bulletin de conjoncture de l’APII, le volume des investissements 100% étrangers  dans le secteur secondaire a  atteint  le seuil de 522.8 MD contre 410.1 MD une année auparavant, soit une augmentation de 27,5%.

 

Vers la création d’une unité de fabrication de filtres d’hémodialyse pour 20MD

L’augmentation des investissements étrangers revient principalement au secteur des industries des matériaux de construction de la céramique et du verre dont les investissements sont passés de 7.1 MD à 35.9 MD, soit un accroissement de +408.4%. Un projet de création d’une unité de concassage, criblage et traitement de sable pour un montant de 9MD a été déclaré au cours de la même période de référence.

« De même pour le secteur des industries mécaniques et électriques dont les investissements sont passés de 142.1MD à 175.9 MD, enregistrant ainsi une augmentation de 23.8%, essentiellement suite à la déclaration au cours des six premiers mois 2018 de l’extension d’une unité de fabrication de composants électroniques pour un montant de 88.0 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication des cartes électroniques, boitiers et câbles électriques pour un montant de 23.3 MD. Ont aussi augmenté de 35.3%, les investissements 100% étrangers et en partenariat déclarés dans le secteur des industries chimiques, passant de 38.4 MD à 51.9 MD durant les six premiers mois 2018, principalement suite à la déclaration durant les six premiers mois 2018 de la création d’une unité de fabrication de filtres d’hémodialyse pour un montant de 20.0 MD. Il en est de même pour le secteur des industries diverses dont les investissements dans ce cadre ont augmenté de 128.6% (167.3 MD durant les six premiers mois 2018 contre 73.2 MD durant la même période 2017), essentiellement suite à la déclaration au cours des six premiers mois 2018 de la création d’une unité de fabrication d’emballage en carton pour un montant de 40.5 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de jouets en plastiques pour un montant de 11.0 MD. », note le bulletin de l’APII.

Au total trois projets de création ont été déclarés au cours du premier semestre de l’année 2018 par les investisseurs étrangers. Une note positive qui se confirme par le raffermissement des flux des IDE réalisés au terme du mois de juillet 2018 faisant apparaître une hausse globale de 19,5% dont 15% dans le secteur industriel.  

 

Yosr GUERFEL AKKARI