La publication avant fin septembre 2018 - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 11 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
13
2018

Décret d’application de la loi sur les start-up

La publication avant fin septembre 2018

Jeudi 23 Août 2018
نسخة للطباعة

"Le décret d’application de la loi sur les start-up, adoptée en avril dernier par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), sera publié avant la fin du mois de septembre 2018 ", a déclaré, vendredi, le ministre des Technologies de la communication et de l'Economie numérique, Mohamed Anouar Maarouf.

Intervenant lors de l’inauguration de la Maison digitale, lancée par la société Orange, le ministre a ajouté que le gouvernement œuvre à la mise en place d’un fonds de financement au service des porteurs d’idées innovantes et des jeunes promoteurs.

Il a souligné, à cette occasion, que la Maison digitale de Mahdia vise à aider les artisanes à développer leurs compétences, ainsi qu’à se servir des technologies modernes pour commercialiser leurs produits à l’échelle internationale.

" La conjugaison des efforts de la société civile et du gouvernement, représenté par les deux ministères de la Femme et des Technologies de la communication, ainsi que du secteur privé a permis de créer cet espace qui constitue un modèle réussi de la solidarité économique et sociale ", a encore noté le ministre.

Pour sa part, Thierry Millet, directeur général d'Orange Tunisie, a fait savoir que sa société a lancé, depuis 2016, un programme pilote pour la mise en place d’une maison digitale dans chaque région, et ce, en coopération avec les organisations pionnières dans chaque gouvernorat.

" La Maison digitale de Mahdia est la neuvième du genre en Tunisie ", a-t-il noté, ajoutant que deux maisons similaires seront inaugurées samedi et dimanche à Sousse et à Zaghouan.

Le programme vise à soutenir les femmes dans les zones rurales et urbaines, en leurs permettant d’assurer leur indépendance économique, améliorer leurs potentialités grâce à une formation et un accompagnement opportuns et un meilleur usage des technologies numériques.

Pour rappel, la Maison numérique de Mahdia vise à renforcer les compétences de 60 femmes entrepreneurs exerçant dans le secteur de l’artisanat et de l’agriculture, ainsi que des femmes diplômées de l’enseignement supérieur en quête d’emploi.