Un voyage au cœur de l'Inde - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
18
2018

Spectacle « Kuchipudi et Gujarati » à Nabeul

Un voyage au cœur de l'Inde

Samedi 18 Août 2018
نسخة للطباعة

 

Une soirée colorée, pleine d'humour et de démonstration de danses et de chorégraphies  indiennes traditionnelles a tenu en haleine le public à l’espace Sidi Slimène à Nabeul. Au confluent des traditions musicales ancestrales, la formation  Kuchipudi nous a invités à un magnifique périple au cœur des transes de l'Orient, au pays des cavaliers mystiques, réunissant dans un spectacle transversal coloré et festif, les musiques et danses de l'Orient.

Un spectacle qui convoque la fête mais surtout à la méditation.  Le  kuchipudi, originaire de l'Etat de l'Andhra Pradesh, est une danse classique du Sud de l'Inde comportant des éléments populaires. Les pas, les gestes, les mudras, l'origine rituelle, tout concourt dans la danse classique indienne à fasciner le spectateur et à attirer sa concentration sur la danseuse.

Pendant plus d'une heure de temps, les planches  de l’espace de Sidi Slimène ont vibré sous les pas cadencés et gracieux des danseuses de la troupe. Le kuchipudi tient sa renommée à la fluidité des mouvements des danseurs. Il est accompagné d'une musique du type carnatique très rythmé.

La chorégraphie est constituée de gestuelle rythmique et de mouvement du visage. On peut apercevoir des dialogues entre les danseurs. Ce groupe à la danse impressionnante a pu mettre en valeur le professionnalisme et la finesse dans le travail du mouvement, réglé au détail près, dans ses  aspects technique et esthétique.

Un joli éventail de traditions populaires mêlant beauté et harmonie auquel il est difficile de rester indifférent. La deuxième troupe originaire du Gujarati, a réussi, une heure durant à faire voyager les spectateurs dans un monde mystique par le biais d'une musique envoûtante et des mouvements rythmiques et mesurés des danseuses.

Le public est séduit par cette merveilleuse rencontre avec l’Inde et le spectacle se révèle immédiatement amusant car il initie le public à la danse et aux traditions indiennes. Un vrai régal. Les danseuses ont offert au public quatre tableaux artistiques marqués par des mouvements chorégraphiés et accompagnés de chants, de sons de tambours.

Elles ont présenté chacun un brillant spectacle chorégraphique enchaîné avec des extraits brassant différentes techniques de danses caractérisées par des danses avec le fameux bâton. L'ambiance créée par ces artistes a transformé le spectacle en un beau voyage au cœur de cette  province de Gujarati, l'une des plus belles provinces de l’ouest de l'Inde.

Le public a été ainsi transporté, également au cœur des états d'âmes à travers les gestes de ces danseurs qui ont réussi à traduire sur scène des expressions corporelles forte en énergie et des mouvements volants et en battant vigoureusement les tambours et en dansant, aussi des danses tribales

Kamel Bouaouina