Bonjour les problèmes ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 21 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

CA A la veille du démarrage du championnat

Bonjour les problèmes !

Vendredi 17 Août 2018
نسخة للطباعة

• Un attaqiant ghanéen soumis aux tests

Les Clubistes se sont préparés pour la première journée du championnat selon les moyens mis à la disposition du staff technique et entendent faire mieux que l’exercice écoulé au cours duquel les « Rouge et Blanc » ont remporté la coupe de Tunisie et damèrent le pion à l’Etoile et le CSS pour finir à la deuxième position derrière le champion espérantiste.

Sghaier victime de sa franchise ?

Nous avons parlé sur ces mêmes colonnes. L’ambiance est peut-être saine entre les joueurs, mais elle ne l’est pas entre les responsables et l’éviction de Faouzi Sghaier. Ce dernier a émis des doutes quant au nombre de joueurs testés cet été au Club Africain et a promis de faire la lumière sur ce dossier. Ce qui n’a pas plus au président Abdessalem Al Younsi qui l’a remercié et remplacé par Khalil Mahjoub. En fait, Faouzi Sghaier a dit tout haut ce que tous les Clubistes pensent tout bas. Cet épisode ne manquera pas de désarçonner l’équipe senior et toute la famille clubiste.

Plein pouvoir pour Sofiène Hidoussi !

Faouzi Essghaier a du mal à accepter le fait que Sofiène Hidoussi soit le seul à décider du sort des joueurs locaux et étranger avec, à ses côtés, un président qui brille par son silence. En outre, l’ex responsable des jeunes au club Africain reproche à son président le fait de n’avoir eu aucune réunion de travail depuis que l’actuel bureau est en place. En outre, il accuse Hidoussi d’avoir négligé les élites en cédant plus d’un joueur à des équipes comme le COM, l’OB et l’USBG. Ayoub Tlili et Sabri Laamari demeurent, eux aussi, un mystère pour les supporters clubistes puisqu’ils ont été cédés avant même de les avoir vu à l’œuvre lors des matches amicaux. En somme, c’est un air qui est loin d’être nouveau au Club Africain et ce qu’on pourrait appeler désormais l’affaire Younsi/ Essghaier n’est qu’un prolongement de ce qui s’est passé lors des dernières années.

On attendra de voir la réaction de Hamadi Bousbii qui demeure le principal pourvoyeur de fonds pour les jeunes sans oublier que Faouzi Essghaier est connu pour être un des fidèles de Bousbii. Ou n’oubliera pas de rappeler que Abdessalem Al Younsi ne peut pas renvoyer un membre qui est élu pas les supporters. Il faudrait peut-être se réunir et en parler pour éviter la crisequi risque fort d’être dommageable pour les seniors du club…

La préparation se poursuit

Les clubistes se sont préparés pour la première journée du championnat selon les moyens mis à la disposition du staff technique et entendent faire mieux que l’exercice écoulé au cours duquel les « Rouge et Blanc » ont remporté la coupe de Tunisie et damèrent le pion à l’Etoile et le CSS pour finir à la deuxième position derrière le champion espérantiste. On compte beaucoup sur le match de demain qui pourrait, en cas de victoire, rassurer tout le groupe et le staff technique et donner plus de sérénité aux joueurs pour leur permettre de bien faire.

Ondama ne portera pas le maillot clubiste

En attendant l’arrivée d’un nouvel attaquant étranger, les responsables clubistes ont retiré la licence de Fabrice Ondama qui ne sera pas, par conséquent, le troisième étranger du Club Africain. Il faudrait toutefois continuer à la payer pour éviter de voir le joueur recourir à la FIFA pour avoir ses dus.

Un  attaquant ghanéen à l’essai

Malgré les doutes de Faouzi Essghaier, on continue de tester les joueurs étrangers et le dernier en date est le Ghanéen et sociétaire d’Aduana Star Derrick Sasraku un attaquant qui compte 24 printemps. Une décision sera prise dans les prochaines heures et si les deux paries arrivent à s’entendre, il devrait signer un contrat de trois ans pour devenir le troisième étranger avec Belkhithet et Diakité.

Mourad AYARI