L’été, saison de prolifération: Ces insectes qui empoisonnent la vie ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 12 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
13
2018

Ces insectes

L’été, saison de prolifération: Ces insectes qui empoisonnent la vie !

Dimanche 12 Août 2018
نسخة للطباعة
L’été, saison de prolifération: Ces insectes qui empoisonnent la vie !

Des droguistes à Tunis et banlieue ont constaté, cet été, une hausse remarquable de la demande des produits de lutte contre les punaises de lit. D’après eux, plusieurs de leurs clients se sont plaints de véritables infestations de leurs domiciles par cet insecte particulièrement nuisible et qui allie, à sa nuisance, son odeur âcre et repoussante, de sorte que lorsqu’il s’installe dans la chambre à coucher d’une maison, il prive les occupants du sommeil, la nuit. Contrairement à quelques idées reçues, se contenter de la baisse de la température, par climatisation, est absolument inefficace. Ces insectes se multiplient, en effet, lorsqu’il fait chaud et se cachent dans les pièces chaudes.

Un droguiste nous a dit qu’il s’agit apparemment d’un regain d’infestation par cet insecte, car, il avait sensiblement reculé, ces dernières années, donc d’une réintroduction qui n’est pas en rapport étroit avec l’hygiène, quoique l’hygiène quotidienne des lieux minimise, dans tous les cas, les risques d’infection autant par les punaises de lit que par tous les autres insectes nuisibles, à l’instar des moustiques, des mouches et des cafards, ainsi que des reptiles. Notre interlocuteur a recommandé le recours à des professionnels pour la désinsectisation en ce qui concerne les punaises de lit, car avec une infestation, la lutte est difficile et doit être menée avec rigueur et organisation.

Des habitants ont évoqué également des incursions dans leurs maisons de petits reptiles comme les salamandres et les lézards communs près des vieux murs, et dans les jardins en particulier.

Les moustiques restent, cependant, le problème majeur des nuisibles, notamment dans les zones propices à leur prolifération. Mais, comme l’a dit un citoyen, un seul moustique peut faire des ravages et empêcher une ou plusieurs personnes de dormir, la nuit. On signale que c’est la femelle des moustiques qui pique la peau de l’homme pour se nourrir  de son sang tandis que le mâle se nourrit du nectar des fleurs, comme les abeilles.

Ce même citoyen nous a indiqué qu’il épuise pratiquement un flacon d’insecticide d’un demi-litre de contenance, tous les deux jours, avec une hygiène quotidienne de tous les instants, et cependant, quelques moustiques arrivent, toujours, à survivre, a-t-il souligné

Outre les habitations, et en l’absence d’une hygiène quotidienne rigoureuse, soutenue, chaque année, par une désinsectisation professionnelle, les insectes de toues les espèces infectent également les établissements ouverts au public, comme les restaurants de toutes les catégories et on peut imaginer les dommages encourus par les clients par la fréquentation des établissements manquant aux règlements de l’hygiène. Les mouches, plus spécialement, sont connues pour être de grands transporteurs de microbes, tandis que quelques variétés de mouches pondent directement sur la viande.

Or, le public n’est pas du tout satisfait sur ce plan, de sorte qu’un contrôle administratif fréquent et sérieux est, à cet égard, des plus nécessaires.

 

S.  BEN  HAMADI