Une action à entreprendre pour la lutte contre la violence et le vandalisme - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
26
2018

Il était temps

Une action à entreprendre pour la lutte contre la violence et le vandalisme

Samedi 11 Août 2018
نسخة للطباعة

Hauts responsables du ministère de la Jeunesse et des Sports, représentants de quelques fédérations nationales sportives, des clubs, sécuritaires, comités de supporters et médias se sont retrouvés mercredi dernier à la Maison des fédérations pour traiter du phénomène de la violence dans nos stades.

Une initiative initiée par le Département des sports dans la mise en place d’un plan d’action pour éradiquer non seulement le phénomène de la violence mais également le fanatisme et le vandalisme. Une action qui aurait mérité une meilleure présence des parties impliquées dans l’organisation des événements sportifs toutes disciplines confondues.

Le secrétaire d’Etat au sport et celui de la jeunesse ont pris, tour à tour, la parole pour donner les grandes lignes de l’action à mener dans le court terme. La ministère de la Jeunesse et des Sports, retenue par un Conseil de ministres a, néanmoins, tenu à faire acte de présence pour la clôture de ce rassemblement en mettant l’accent sur l’importance et la réussite de ce plan d’action. Action qui tiendra compte de la bonne volonté et de l’implication de toutes les composantes du sport national.

Premières mesures à prendre : la formation d’encadreurs dans le court terme et vente en ligne des billets d’accès aux stades et aux salles de sport.

Toujours est-il que ladite action aurait dû démarrer beaucoup plus tôt et non juste à  quelques jours du coup d’envoi de la saison sportive. Avec la crainte de voir se perpétuer ce phénomène de la violence et du vandalisme en attendant la formation des supposés encadreurs synonymes des stadiers  qui exercent dans les enceintes sportives en Europe et ailleurs.

Rafik BEN ARFA