A Kasserine: L'amphithéâtre romain "Cillium" retrouve ses lettres de noblesse - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
18
2018

Cillium

A Kasserine: L'amphithéâtre romain "Cillium" retrouve ses lettres de noblesse

Dimanche 5 Août 2018
نسخة للطباعة
A Kasserine: L'amphithéâtre romain "Cillium" retrouve ses lettres de noblesse

C'est avec un concert de l'artiste libanais Marcel Khalifa et un hymne à la culture de la vie et de la paix que l'amphithéâtre romain "Cillium" a Kasserine a, dans la toute première soirée de son inauguration, retrouvé ses lettres de noblesse après de longues années d'abandon.

En effet, peu avant le spectacle, le ministre des affaires culturelles Mohamed Zine Elabidine a tenu à souligner que l'inauguration de ce nouveau joyau patrimonial constitue un moment historique pour la ville de Kasserine, cette ville du nord-ouest devenue au cours des dernières années, synonyme d'obscurantisme et de terrorisme. Dans ce sens, il a mentionné que son département a réservé une enveloppe de l'ordre de 300 mille dinars pour les travaux de restauration et de maintenance sachant que le coût global du projet est de plus de 400 mille dinars. Ce projet a été réalisé avec le soutien du conseil régional du gouvernorat de Kasserine, en collaboration avec le ministère des affaires culturelles, l'Institut national du patrimoine (INP) et l'Agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle (AMVPPC).

Par ailleurs, le ministre a fait savoir qu'un budget de l'ordre de 50 mille dinars soit le double du montant habituellement accordé, sera réservé aux activités du centre des arts dramatiques et scéniques de Kasserine. Dans le même sillage, il a indiqué que l'Institut régional de musique sera renforcé par des professeurs et cadres éducatifs et ce dans le cadre de la décentralisation culturelle et des efforts déployés dans l'encouragement des projets artistiques individuels et collectifs dans la région, dans la démarche de lutte contre le terrorisme par la culture de la vie, de la création et de la créativité.

Mohamed Zine Elabidine a, par ailleurs, fait savoir que l'année 2019 sera une année exceptionnelle à Kasserine dans la mesure où des préparatifs sont engagés pour organiser une grande manifestation à l'image des autres manifestations internationales. Un circuit culturel et touristique dans la région est également au programme, a-t-il ajouté.

Bien que la documentation sur l'histoire exacte sur le site "Cillium" ne soit pas encore établie à part quelques traces comme les inscriptions sur le mausolée de la famille des FLAVII, les fouilles entreprises en 1946 révèlent que le site archéologique Cillium remonte à l'époque romaine (entre le 4ème et 5ème siècle après JC). Il est situé près d'autres cités romaines dans la région comme SUFETULA (Sbeitla), SUFES (Sbiba), AMMAEDARA (Hydra), THALA et THELEPTE.

La cité romaine Cillium est composée notamment d'un Arc, de mausolées, d'églises, d'habitations et de restes de constructions hydrauliques ainsi que d'un amphithéâtre dont les traces sont encore visibles jusqu'à nos jours.

Cet amphithéâtre qui accueillera désormais les divers spectacles, manifestations et représentations artistiques est situé dans le coté Est de la ville. Il est considéré comme le plus petit des amphithéâtres du Nord de l'Afrique dès lors que sa capacité d'accueil est de mille spectateurs. Il est composé d'une scène, de gradins et d'un orchestre en forme demi-circulaire réservée jadis aux notables de la ville.

Mots-clés: