Sur le vif: Agressé par deux commerçants.. Le ministre en guerre contre l’emploi des enfants - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Sur le vif

Sur le vif: Agressé par deux commerçants.. Le ministre en guerre contre l’emploi des enfants

Dimanche 29 Juillet 2018
نسخة للطباعة
Sur le vif: Agressé par deux commerçants.. Le ministre en guerre contre l’emploi des enfants

Le ministère des Affaires sociales a confirmé, dans un communiqué publié tard dans la soirée du jeudi, l’information selon laquelle le ministre Mohamed Trabelsi aurait été agressé.

Le département explique qu’en passage à Sakiet Ezzit (gouvernorat de Sfax), le ministre s’est arrêté pour acheter des fruits auprès d’un marchand, chez lequel travaille un mineur.

Ce dernier était agressé et se trouvait dans un très mauvais état physique et psychique, ce qui a nécessité l’intervention du ministre qui a indiqué aux deux marchands qui se trouvaient sur place qu’ils n’avaient pas le droit d’embaucher des mineurs.

Selon le communiqué, les deux individus ont par la suite agressé verbalement M. Trabelsi.

Après consultation du parquet, les deux commerçants ont été arrêtés et le juge d’enfance s’est rendu sur place afin de constater les faits.

Le ministère des affaires sociales a affirmé, dans un communiqué, sa détermination à lutter contre toute personne enfreignant la loi et employant des jeunes mineurs.

Selon les statistiques du ministère des Affaires sociales et de l'Organisation internationale du travail (OIT), Plus de 215 mille enfants âgés entre 5 et 17, soit un taux de 9.5pc, sont victimes d'exploitation économique.

Conformément au code du travail, les enfants de moins de 16 ans ne peuvent être employés dans toutes les activités régies par ce code, sous réserve des dispositions spéciales prévues par ce code.

L'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a dénoncé vendredi l'agression perpétrée jeudi contre le ministre des affaires sociales, Mohamed Trabelsi qui protestait contre le comportement d'un commerçant envers son employé un jeune mineur. 

L'UGTT a estimé, dans une publication sur sa page facebook, que cet incident dévoile les pratiques perpétrées à l'encontre des enfants mineurs exploités économiquement en infraction à la loi, qualifiant le système de contrôle de protection des enfants de l'exploitation économique d'un échec.

La lutte contre l'emploi des mineurs ne sera jamais résolue avec des interventions unilatérales, mais plutôt grâce à une mobilisation des structures de contrôle et une application rigoureuse de la loi, a affirmé l'union.

Selon les statistiques du ministère des affaires sociales et de l'organisation internationale du travail (OIT), Plus de 215 mille enfants âgés entre 5 et 17 soit un taux de 9.5pc sont victimes d'exploitation économique.

 

Conformément au code du travail, les enfants de moins de 16 ans ne peuvent être employés dans toutes les activités régies par ce code, sous réserve des dispositions spéciales prévues par ce code.

 

 

Mots-clés: