Amina Fakhet, l’alchimiste de la musique et du bonheur ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

Festival international de Carthage

Amina Fakhet, l’alchimiste de la musique et du bonheur !

Mardi 24 Juillet 2018
نسخة للطباعة

Elle était là sur la scène de Carthagele 21 juillet 2018, ravissante, frémissante et radieuse... elle était là au rendez-vous de son public bien-aimé, après dix années d’absence. Elle était làl’incontournable Amina fakhet ,la cantatrice unique en son genre, belle et sublime comme toujours!

 

Elle comblait de sa présence l’amphithéâtre de Carthage, grandiose, impressionnante, insaisissable,  tel un doux rapace, tel un géant au cœur d’oiseau, tel un magnifique albatros, fascinant, fier et énigmatique !
Elle était là pour chanter et enchanter le public, pour l’embrasser à bras ouverts et l’embraser au petit feu de son âme ! Elle était là comme personne, comme si elle ne nous avait jamais quittés, reprenant son envol tout tendrement, tout légèrement comme un ange
Amina la démesure, Amina l’extravagance artistique, Amina l’ART, la MUSIQUE, l’alchimiste qui transforme la pierre en or, Amina la source de l’extase, l’alchimie du bonheur ! Quand elle chante, elle donne accès à la délectation, à la jubilation, à l’envoûtement !
quand elle interprète ses chansons, elle donne de la matière aux émotions à en faire vibrer la scène en un doux vertige ! Elle chante et ravit le public, l’ensorcelle, l’émeut, lui donne du frisson, le fait fendre comme un morceau de chocolat. Elle possède tous ces pouvoirs,  parce que tout simplement, elle communique avec le cœur, avec l’âme, toute sincère, bon enfant, toute spirituelle, transparente et lumineuse.
Pourquoi autantd’auréole autour de Amina Fakhet ? Cela revient-il uniquement à la qualité suprême de sa voix ? Je ne pense pas ! Amina est un précipité de sensibilité, de subtilité, d’art, de folie, d’amour, d’âme et de bonheur ! C’est un DON, dit-on ! Absolument ! Et il n’est pas hélas à la portée de tout chanteur, même possédant une belle voix ! Du talent oui ! Confondu àla magie, à l’enchantement, à je ne sais quoi d’inexplicable, d’ineffable !
Après le concert, lors du point de presse, Amina a éclairé certaines données, par rapport à son absence,avec une certaine amertume, une certaine aigreur: «  En Tunisie, l’artiste est malheureusement mal entouré, par notamment les responsables de la politique culturelle. Pendant des années,  j’étais mal exploitée, alors que j’ai le talent, la voix.L’artiste ne peut pas faire un pas de géant tout seul. Mon image était détruite, ils n’ont pas fait attention que je suis tunisienne, que je porte le drapeau tunisien. Mais Dieu merci, j’ai toujours la voix, et la Tunisie reste belle avec ses hauts et ses bas, alors on avance. » Et d’ajouter, « Même si certains m’ont abandonnée, le public m’est resté fidèle et c’est le plus important, c’est mon unique confort, le seul soutien dans mes moments difficiles. Il est tout simplement magnifique.D’ailleurs, j’essaie toujours de donner  de mon mieux non pas pour être la meilleure par rapport aux autres, mais pour être à la hauteur de mon public, pour satisfaire ses horizons d’attente. » Elle a souligné la fragilité dunouveau contactavec le public « le premier retour est assez délicat, n’est pas aussi évident,  car c’est une nouvelle découverte, on se découvre réciproquement, et  je cherche la totale fusion avec lui. En tout cas, Je lui promets un grand spectacle, celui dont j’ai longtemps rêvé,avec de jeunes artistes talentueux»

Faiza Messaoudi