Bruits et chuchotements - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
20
2018

Bruits

Bruits et chuchotements

Dimanche 22 Juillet 2018
نسخة للطباعة

FIC2018: Le groupe "Myrath" enflamme la scène mythique de Carthage

L'amphithéâtre romain de Carthage a vibré, jeudi soir, aux rythmes de la musique du metal progressif et du metal oriental avec le célèbre groupe franco-tunisien "Myrath".

Composé de Zaher Zorgati (chanteur), Malek Ben Arbia (guitare électrique), Anis Jouini (bassiste), Morgan Berthet (batterie) et Elyes Bouchoucha (clavier), Myrath a enflammé la scène mythique de Carthage avec l'interprétation des morceaux les plus connus de ses albums à l'instar de "Beliver", "Tales of the sands " ou "Jasmin". Un hommage a été aussi rendu aux six gardes nationaux tombés en martyrs dans l'attaque de Ghardimaou survenue le 8 juillet dernier avec l'interprétation de la chanson "Get your freedom back".

Célébrant leur participation à la 54ème édition du Festival International de Carthage comme étant le premier groupe metal à se produire sur la scène de l’amphithéâtre, le groupe Myrath a livré à son public venu en grand nombre un spectacle exclusif.

Au nom du groupe, le chanteur Zaher Zorgati ému, s'est adressé à un public en liesse "je suis honoré et c'est un réel plaisir d'être sur la scène de Carthage après 15 ans de carrière et plus de 400 concerts dans le monde entier".

A cette occasion le groupe a tenu à rendre hommage au public tunisien ainsi qu'à ses fans venus du Japon ou encore de la France en interprétant en exclusivité trois chansons du prochain album qui sortira fin décembre 2018 à savoir "Dance", "No Holding Back" et "Beyond The Stars".

Zorgati a expliqué, à ce sujet, que ce futur album sera une co-production entre le producteur du groupe Kevin Codfert et un producteur de renommée mondiale qui a produit des groupes comme "Muse", "U2" ou "Aerosmith", assurant, par la même occasion que Myrath sera de retour à Tunis l'année prochaine dans le cadre du prochain album.

Durant plus d'1h30, dans un décor aux couleurs orientales entre margoum et arabesque, le groupe "Myrath" et son chanteur charismatique Zaher Zorgati ont livré un show à un jeune public conquis. Accompagné par un grand écran où défilaient des extraits des clips des chansons interprétées et par une danseuse de ventre aux couleurs du metal (noir et rouge), Myrath a fait vibrer son public aux rythmes du rock metal aux couleurs orientales. Tout au long du spectacle, le public a dansé et a chanté en parfaite communion avec les membres du groupe. Vers la fin du spectacle, les jeunes festivaliers enthousiastes ont quitté la scène dans le calme. Loin des idées reçues et des stéréotypes accompagnant ce genre de musique, le public de Myrath a montré que les passionnés de la musique metal ont leur place dans le festival international de Carthage.

 

Nabiha Karaouli ouvre samedi le Festival International de Testour

La 52ème édition du festival international du malouf de Testour (Béja), qui a lieu du 21 juillet au 4 août, perpétue sa tradition d’une manifestation de musique arabe traditionnelle.

Le spectacle inaugural de cette édition 2018, dédiée à la jeunesse, sera animé par la chanteuse Nabiha Karaouli. Elle interprètera un bouquet de ses chansons puisées dans le patrimoine sonore tunisien. Le concert de clôture sera donné par la Troupe nationale de musique, dirigée par le maestro Mohamed Lassoued. Y participent de jeunes artistes tunisiens, à l'instar de Aya Daghnoug, Mohamed Ali Chebil, Raquia Naceur et Wadiî El Janhani.

Le festival propose douze concerts de Malouf dont six dans le cadre de compétitions destinées aux troupes régionales qui oeuvrent à la sauvegarde de l'héritage malouf et sa diffusion. Les mélomanes du malouf auront à découvrir, entre autres, une troupe libyenne de malouf et mouachahat, la nouvelle création de l’artiste Fathi Zghonda intitulée "amber ellil" et des prestations de troupes régionales de la Rachidia relevant des villes de Kairouan et Sousse.

Au line-up, d'autres spectacles de musique arabe sont prévus avec notamment Hela Melki, finaliste de la version arabe du programme télévisé "The voice", Sabry Mosbah et Rayan Youssef. Place aussi au stand-up comedy avec "Mme Kenza" de Wajiha Jendoubi et une soirée chorégraphique d’un ballet russe. Le spectacle à succès "Ziara de Sami Lajmi proposera comme d'habitude du chant spirituel des confréries soufies, "la Aïssaouia" et "El Aouemreya", dans un show alliant performances vocales et visuelles.

 

Réunion à Zaghouan du comité de pilotage du projet de jumelage entre les ministères tunisien et français de la culture

Dar Zaghouan a abrité hier mercredi la réunion du comité de pilotage du projet de jumelage entre le ministère tunisien des affaires culturelles et le ministère de la culture français. Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme d'accompagnement visant à renforcer la décentralisation culturelle en Tunisie.

Dans une déclaration à l'agence tap Bilel Aboud représentant du ministère tunisien des affaires culturelles a fait savoir que le comité de pilotage a, lors de cette réunion, présenté les résultats du projet entamé en 2017 à la lumière des visites sur terrain dans plusieurs institutions et sites culturels dans le gouvernorat de Zaghouan choisi parmi trois gouvernorats tunisiens pilotes pour finaliser ce projet. Les grands axes de ce projet portent notamment sur l'exploitation du patrimoine culturel de la région et sa valorisation, l'encadrement de la société civile et l'appui à la mise en place des projets culturels et des méthodes de leur gestion.

Selon Xavier North, chef de la délégation française, ce projet de jumelage est un programme européen dont l'objectif est de renforcer les capacités des structures institutionnelles du ministère tunisien des affaires culturelles en vue de le soutenir dans sa stratégie de décentralisation culturelle en Tunisie à travers la mise en place de législations et de stratégies adaptées aux objectifs du projet pour lui garantir les meilleures chances de succès.