« 2018 et 2019 risquent d’être des années encore difficiles » - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
23
2018

Economie

« 2018 et 2019 risquent d’être des années encore difficiles »

Samedi 21 Juillet 2018
نسخة للطباعة
prévient l’intermédiaire en Bourse AFC

L’intermédiaire en Bourse AFC du groupe ATB vient de rendre public sa revue intitulée : stratégie 2ème semestre 2018. Sur le plan macroéconomique et  en dépit d’une croissance en hausse  de 2,5% au cours du 1er semestre 2018, incertitude et risque sont à appréhender  pour la période à venir.
Les tensions inflationnistes, la persistance des déficits jumeaux et l’instabilité politique  autant de facteurs exécrables qui menacent de biaiser le rythme de la croissance.
« Avec le déficit de la balance commerciale qui s’élargit en valeur absolue, les tensions inflationnistes persistantes, le déficit budgétaire qui reste important malgré une légère stabilisation, les grandes réformes tant attendues des comptes publics non amorcées à cause d’un manque d’audace politique….
2018 et 2019 risquent d’être des années encore difficiles, même si des prémices de reprise économique sont bien là grâce à un niveau plus soutenu de croissance du PIB. », note la revue de l’AFC.

Le Tunindex enregistre son plus haut niveau historique depuis sa création
S’agissant de l’état d’évolution de l’activité des sociétés cotées, la revue a mis l’accent sur la performance enregistrée par la cote de Tunis au cours du 1er semestre 2018. En effet, « le 1er semestre de 2018 enregistre la croissance semestrielle la plus importante du Tunindex depuis que cet indice a été créé le 31.12.1997 avec 28,29%. Le précédent record avait été enregistré en 2009 avec une progression semestrielle de 27,14% »

La SFBT en tête du peloton des valeurs industrielles et de services
Pour ce qui est de la performance des valeurs composant le portefeuille AFC, se sont les valeurs à forte partie de prestations  ou de produits facturés en devises qui progressent. Pour les valeurs industrielles et de services, la SFBT arrive en tête du peloton avec une capitalisation passant de 2280 MDT à 3689 MD entre 31/12/2016 et 30/06/2018, soit une progression de 61%.  Pour le deuxième semestre 2018, les valeurs du secteur industriel et de services recommandées par l’AFC sont : la SFBT, UNIMED, SOTUVER, SAH, OTH, Poulina, Assad,  Eurocycle, et Telnet.

La BIAT leader du marché bancaire
Pour ce qui est du secteur financier, les banques poursuivent leur performance boursière « lesquelles semblent surfer sur la vague de la hausse des taux courts ». Sur la sélection des banques cotées choisie par l’AFC, la BIAT serait le titre recommandé pour le second semestre 2018. Selon la même source, « la BIAT a su maintenir sa place de leader du secteur bancaire. Elle bénéficie du coût de ressources le plus faible grâce à sa forte part sur les dépôts à vue. Son ROE reste un des plus élevés du secteur ». Toutefois, l’intermédiaire tient à préciser qu’il serait « difficile donc dans un contexte comme celui là de garder la tête froide et de bien recommander des valeurs selon une approche top/down et un scoring fortement discriminant ».

Yosr GUERFEL AKKARI