Un financement extérieur net négatif à fin mars 2018 - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

Un financement extérieur net négatif à fin mars 2018

Un financement extérieur net négatif à fin mars 2018

Samedi 26 Mai 2018
نسخة للطباعة

La  maîtrise du taux d’endettement, notamment celui extérieur figure parmi les objectifs du budget 2018 qui table sur un financement extérieur net de 4042 MD. Selon l’état d’exécution du budget de l’Etat arrêté à fin mars 2018, le volume de financement extérieur net affiche une baisse de 87.7 MD contre 599 MD mobilisés une année auparavant. En effet, le budget de  l’Etat a été essentiellement financé par les ressources intérieures avec un portefeuille estimé à  1164,8 MD.
La lenteur dans la mise en exécution des réformes convenues avec  les détenteurs de capitaux notamment le FMI explique la baisse du volume des ressources d’emprunt extérieur. D’où la ruée vers le marché local. La dette intérieure a augmenté de 20.5% au mois de mars 2018 pour un volume de  460,6 MD. Par ailleurs, 2.3 MD ont été mobilisés au titre de dons et privatisations sur 365 MD prévus dans le budget de l’année 2018. 
La situation critique des finances publiques et la hausse du ratio d’endettement a poussé à maintes reprises le gouvernement à s’emprunter auprès des banques de la place notamment celles publiques pour financer ses dépenses de fonctionnement.
Il va sans dire qu’une baisse de 9.8%  a été observée dans les dépenses  de gestion au cours du 1er trimestre de l’année en cours pour se stabiliser au seuil de 4 964,7 MD contre 5 504,2 MD à fin mars 2017. Cela dit les dépenses de gestion ou encore de fonctionnement restent élevées représentant 63.8% du total des dépenses budgétaires. Les dépenses de développement ont toutefois atteint la somme de 1 396,3, soit en croissance de 21.8% au cours de la même période de référence.

YGA