La Tunisie unanime à "condamner vigoureusement" le massacre - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
14
2019

Tueries perpétrées à Gaza

La Tunisie unanime à "condamner vigoureusement" le massacre

Mercredi 16 Mai 2018
نسخة للطباعة

La Tunisie a condamné les tueries visant les marches pacifiques pour la revendication des droits légitimes du peuple palestinien, perpétrées par les forces d'occupation israéliennes, estimant que le transfert de l'ambassade US à Al Qods "ne peut qu'exacerber la tension, la violence et l'instabilité dans la région".
Dans une déclaration rendue publique lundi soir, le ministère des affaires étrangères a "fermement condamné les tueries systématique visant des marches pacifiques pour revendiquer les droits légitimes du peuple palestinien frère" après la grave escalade des forces d'occupation israéliennes dans les territoires palestiniens occupés faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les civils palestiniens désarmés.
Le ministère a réaffirmé "la position indéfectible de soutien au peuple palestinien frère dans sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes, en premier lieu l'instauration de son Etat indépendant sur son territoire avec Al Qods comme capitale". La Tunisie "a appelé la communauté internationale à assumer sa responsabilité légale et morale pour mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et lui prodiguer la protection internationale nécessaire".
Au sujet du transfert de l'ambassade américaine à Al Qods, la Tunisie estime que cette politique "ne peut qu'aggraver la tension, la violence et l'instabilité et empêcher tout règlement pacifique, global et juste".
Elle a souligné "la nécessité de maintenir le statut légal et historique d'Al Qods, en conformité avec les résolutions internationales et les accords qui soulignent que ce statut devra être discuté dans le cadre des négociations du règlement final".
Selon un dernier bilan provisoire, diffusé par des organes de presse palestiniens, le nombre des palestiniens tués lundi par les forces israéliennes près de la frontière de la bande de Gaza, s'élève à 55 martyrs dont 6 enfants et près de 2800 blessés, lors des manifestations marquant le 70e anniversaire de la Nakba et pour la condamnation du transfert de l'ambassade US.
L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a réitéré, hier, sa condamnation du transfert de l’ambassade américaine à Al-Qods, qualifiant la décision de Trump de "mascarade".
Lors d’une plénière consacrée à l’examen d’une série de projets de loi, le premier vice-président du parlement Abdelfatteh Mourou a appelé les députés du monde entier à "lancer un mouvement international pour dénoncer cette décision. Selon Mourou, ce mouvement doit montrer que la population mondiale, toute catégorie confondue, refuse, l’usage de la force pour "spolier " les pouvoirs et les droits.
Pour sa part, l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a appelé hier le gouvernement tunisien à rejeter la décision de Donald Trump de reconnaitre Al Qods occupée capitale d'Israël et de transférer l'ambassade américaine vers Al Qods occupée.
L'UGTT a également appelé le peuple tunisien et la communauté internationale à protester contre cette décision jusqu'à son annulation, lit-on dans un communiqué rendu public à l'occasion de la commémoration de la Nakba du 15 mai 1948.
Le gouvernement est appelé à œuvrer de concert avec la communauté internationale et les forces démocratiques et syndicales afin de lutter contre cette décision et l'annuler, ajoute le communiqué.

Mots-clés: