Un verdict dur à digérer pour les partis - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 20 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
20
2018

Proclamation des résultats provisoires des Municipales

Un verdict dur à digérer pour les partis

Jeudi 10 Mai 2018
نسخة للطباعة

Les résultats provisoires des élections municipales se sont fait attendre, hier. Prévus, une première fois, pour 13H00, le verdict a été donné vers 20H00, avec des résultats attendus, plaçant les indépendants à la première place. Selon les informations recueillies, il semble que les négociations ont été dures, surtout au vu du nombre des infractions commises et qui auraient pu conduire à l’élimination de plusieurs listes surtout partisanes.

Ce camouflet donné à la classe politique n’est pas le seul. Il avait commencé avec l’abstention monstre, avec, seulement, 35,6% des inscrits sur les registres électoraux qui ont daigné faire le déplacement, pour voter. Le reste a suivi et les électeurs ont préféré accorder leurs voix à des indépendants, bien que certaines listes de cette catégorie n’étaient pas, vraiment, indépendantes.

La leçon sera, sûrement, difficile à digérer par les 212 partis politiques dont la majorité n’avait pas pu présenter des listes dans toutes les circonscriptions électorales.

Selon le classement établi par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) qui avait fait tout de travers, le premier rang revient aux indépendants, suivis par le mouvement Ennahdha qui se fait petit dans ses souliers et Nidaa Tounès qui a subi le pire affront et une certaine débandade. C’est dire que les deux principaux partis qui gouvernent la Tunisie commencent à perdre du terrain, un terrain qui ne demande qu’à être occupé par des politiciens crédibles et compétents, loin des tiraillements, du favoritisme et de l’intérêt personnel.

Nous reviendrons demain sur les détails de ces résultats.