En Brefs.. En Brefs.. - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
19
2018

En Brefs

En Brefs.. En Brefs..

Dimanche 6 Mai 2018
نسخة للطباعة

 

Sfax: 219 émigrés clandestins interpellés au large de Kerkennah

Quelque 219 individus ont été interpellés hier à l’aube à 20 kilomètres des côtes de l’île de Kerkennah du gouvernorat de Sfax, alors qu’ils étaient en route vers les côtes italiennes à bord d’une petite embarcation.

Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, 211 Tunisiens dont 195 hommes, 11 femmes et 5 enfants âgés d’un à 5 ans, 7 Ivoiriens dont une femme et un Camerounais étaient à bord de l’embarcation de fortune.

Les émigrés clandestins ont avoué avoir pris le large vendredi soir depuis les côtes de l’île de Kerkennah en direction de l’Italie.

Transférés à la base maritime principale de Sfax, les migrants ont été confiés à la garde nationale pour prendre les mesures juridiques à leur encontre, lit-on dans le même communiqué.

 

Deux  directeurs d’une banque accusés de détournement, arrêtés 

Les unités sécuritaires à Sfax ont arrêté dernièrement , un adjoint d’une banque publique. Ce dernier a dérobé une grande somme d’argent de comptes bancaires des clients.

Par ailleurs, un ancien directeur de cette agence parti récemment à la retraite,  a dérobé lui aussi environ 67 mille dinars de 45 comptes d’épargne.

 

Gafsa: Mesures pour un été sans panne de courant

La Société tunisienne d’électricité et de gaz a pris une série de mesures pour garantir un été sans panne de courant, à Gafsa et dans toutes les régions du pays, annonce le PDG de la STEG, Moncef Harrabi.

A cet effet, il a été procédé à la maintenance du réseau électrique et à la création de postes de transformation fixes et mobiles.

La STEG appelle, par ailleurs, les citoyens à l’économie d’énergie.

A noter que 40% de perte d’énergie est enregistrée dans plusieurs régions de l’intérieur, contre 18,5% à l’échelle nationale. La STEG pointe du doigt le détournement des câbles électriques, notamment, par des branchements anarchiques.

 

Monts de Kasserine: Le cadavre retrouvé est celui de Bilel Basdouri de la brigade Okba Ibn Nafaa

Le cadavre du terroriste retrouvé vendredi sur le mont Bireno dans la délégation de Foussana, au gouvernorat de Kasserine, est celui du terroriste Bilel Basdouri selon les premiers éléments recueillis en attendant l’autopsie du corps à Tunis, apprend vendredi la correspondante de l’agence TAP de source sécuritaire.

Basdouri est natif de Sidi Ali Ben Aoun dans le gouvernorat de Sid Bouzid et fait partie de la brigade Okba Ibn Naffa, active sur les monts de Kasserine, précise-t-on de même source.

Par ailleurs, les unités sécuritaires et militaires ont réussi vendredi à désamorcer une mine enfouie à proximité du corps découvert.

L’opération de ratissage avait été lancée il y a deux jours au mont Bireno sur la base de renseignements recueillis par l’unité de prévention contre le terrorisme relevant de la garde nationale à Kasserine selon lesquels un groupe de terroristes descend des monts vers les villages environnants pour s’approvisionner en produits alimentaires.

L’unité de lutte contre le terrorisme de la garde national a tendu une embuscade et a pu toucher un certain nombre de terroristes dont Bilel Basdouri dont le cadavre a été retrouvé vendredi après une vaste opération de ratissage.

 

Accident  du train à Mégrine

L’agent décédé dans la cabine du conducteur n’était pas autorisé à y accéder

Le porte parole de la SNCFT, Hassene Miaadi, a annoncé que l’enquête sur l’accident des deux trains de la banlieue, survenu à Megrine, est en train de progresser. Il a assuré que les trins ne sont pas entrés en collision frontale, mais qu’un convoi a rattrapé et percuté un autre train qui était à l’arrêt devant lui.

Par ailleurs, Miaadi a expliqué que l’agent de la SNCFT qui est décédé lors de l’accident, n’était pas le conducteur du train et n’avait pas de raisons de se trouver dans la cabine du conducteur. Il a ajouté que l’enquête déterminera les circonstances de sa présence à cet endroit.

 

Ariana: Détournement de fonds

Quatre personnes, dont deux fonctionnaires, ont été arrêtés par les unités de la police judiciaire de l’Ariana pour détournement de fonds, estimés à 400.000 dinars, a indiqué samedi une source sécuritaire.

Les suspects sont accusés d’avoir falsifié des chèques postaux et détourner de l’argent appartenant à un établissement public, a précisé la même source qui indique que les unités de la police ont saisi environ 170.000 dinars de l’argent détourné.

 

 

Cité Hellal: Flagrant délit de vol

Les unités de la sûreté nationale de Cité Hlel ont arrêté   deux délinquants sortis récemment de prison. Dangereux, ils avaient terrorisé les habitants avec des braquages et des vols, l’un des deux est surnommé Chalbout il avait purgé une peine de  9 ans.

Il a été arrêté alors qu’il portait le maillot de volley Ball de Megrine, appartenant à une joueuse qui s’est fait volé sa valise, le deuxième surnommé soula, il a été arrêté en possession d’un téléphone appartenant à un agent de la SONEDE. Les affaires volées ont été restituées à ses propriétaires.

 

El Alaa: Suicide d’un jeune homme

Le cadavre d’un jeune homme âgé de 25 ans a été trouvé  pendu à un arbre devant sa maison située dans les environs d’El Alaa à Kairouan.

Le jeune homme qui souffrait de troubles psychologiques était porté disparu depuis hier soir. Il  a utilisé la corde qu’utilisait  son père pour attacher la charrette. 

 

Monastir: Limogeage d’un imam faisant campagne électorale

Le ministre des affaires religieuses a limogé, ce vendredi, un Imam officiant à la Mosquée Al Hidaya, à Monastir, après avoir reçu une information de la part du gouverneur de la région qui l’informait que cet Imam a appelé, ce vendredi dans son prêche, les fidèles à n’élire que les candidats qui font la prière.

 

Sousse..Un enfant agressé: le rapport médical dément l’agression sexuelle

Une source informée a confié à notre correspondante à Sousse, que le rapport du médecin légiste dans l’affaire de la tentative d’égorgement d’un enfant de huit ans à Kondar, prouve que la victime n’a pas été victime d’une agression sexuelle et ce contrairement aux versions qui circulaient depuis quelques jours.

La même source a indiqué que le coupable était sous l’emprise d’une drogue pendant le crime.

Rappelons que le jeune enfant de huit ans a été sauvagement agressé et poignardé par un jeune homme originaire de cette ville.

 

Bouhajla: Fuite d’un individu en état d’arrestation du poste de police

Un individu a réussi dans l’après-midi d’hier  à prendre la fuite alors qu’il était en état d’arrestation au poste de police de Bouhajla et portant des menottes.

Ce dernier a réussi à casser une chaise où il était attaché avant de prendre la fuite.

Les agents de sécurité ne se sont pas rendu compte directement de sa fuite. Une opération de  recherche a été lancée et des unités sont appelées en renfort.

Notons que cet individu a été arrêté car il faisait l’objet  de plusieurs mandats de recherche. Il y a deux semaines, un autre individu a réussi lui aussi à prendre la fuite du poste de la Garde nationale de Bouhajla. Il était lui aussi menotté. Il s’est rendu par la suite après l’intervention de membres de sa famille.

Mots-clés: