Tous les produits disponibles, mais… à quel prix ? - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
19
2019

Branle-bas du combat pour Ramadan

Tous les produits disponibles, mais… à quel prix ?

Vendredi 20 Avril 2018
نسخة للطباعة

Le Temps - A l’approche du mois de Ramadan, tous les services mettent les bouchées doubles pour que les produits de consommation soient disponibles. Toutefois, on oublie, souvent, que l’important, c’est le pouvoir d’achat du citoyen et les moyens dont il dispose pour l’acquisition de ces denrées devenues très chères que ce soit pour les légumes ou les fruits, la viande et, même, les œufs et le poulet.

Un entretien entre le président de la République et le chef du gouvernement, hier, a permis de passer en revue les mesures gouvernementales à prendre pour garantir l'approvisionnement des marchés en produits de base pendant le mois de Ramadan, le contrôle des prix et des circuits de distribution et la lutte contre la spéculation et la contrebande, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.
D’ailleurs, un conseil ministériel restreint s’est tenu mercredi, à Dar Dhiafa, à Carthage, sous la présidence du chef du Gouvernement, Youssef Chahed, sur les préparatifs pour le mois de Ramadan, au niveau de l’approvisionnement en produits de base.
Le conseil a pris connaissance des indicateurs relatifs à l’approvisionnement des marchés en produits de base, au cours du mois Saint, et notamment les produits les plus consommés à l’instar des viandes blanches et rouges, le lait et dérivés, les œufs, les légumes et les fruits... Il en ressort une amélioration de la production nationale et du stock régulateur dans la plupart des produits de base, ce qui va permettre de couvrir les besoins de la consommation au cours de cette période de hausse de la demande.
Le conseil a souligné, à cette occasion, l’importance de maîtriser davantage la coordination entre les différentes parties concernées, recommandant d’intensifier les équipes de contrôle économique, pour qu'elles commencent leur activité, à partir de cette semaine et jusqu’au mois de Ramadan.
Il a, encore, appelé à assurer en parallèle un suivi quotidien de l’évolution des indicateurs du marché, à préserver la transparence des transactions et à faire face à la spéculation.
A l’issue de ce Conseil, le ministre du Commerce, Omar El Behi, a affirmé que " l’approvisionnement du marché durant le mois de Ramadan sera normal et en quantités suffisantes, notamment pour les produits de grande consommation ".
Il a, par ailleurs, fait savoir " que des stocks de 30 millions de litres de lait et 46 millions d’œufs ont été constitués et que des quantités de viandes rouges seront importées hebdomadairement pour couvrir les besoins du marché durant ce mois ".
S’agissant de la viande blanche, El Behi a assuré " qu’il y aura une production de 11 mille tonnes de volailles par mois, durant toute la saison estivale".
Concernant les légumes, le ministre a souligné " qu’outre la production nationale, 5 mille tonnes de pommes de terre ont été importées par l’Office du Commerce de la Tunisie (OCT) et que des stocks régulateurs seront constitués en juin ".
Pour les fruits, le ministre a fait remarquer que "les fruits d'été seront disponibles en quantités suffisantes et qu’un programme a été mis en place avec le GIFruits (Groupement Interprofessionnel des Fruits) pour fournir des quantités de dattes à des prix étudiés. Des quantités d’huile d’olive seront également fournies, à des prix étudiés, en partenariat avec l'Office national de l'huile et le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la pêche ".  El Behi a aussi indiqué que "des campagnes de contrôle économique ont démarré à partir de cette semaine et se poursuivront crescendo durant tout le mois de ramadan pour veiller au respect des prix".
Tous les citoyens donnent leur bénédiction à cette initiative, mais tout en souhaitant qu’elles se reflètent sur le terrain et que la spéculation toujours très active ne fasse pas obstacle à leur réalisation.

Mots-clés: