Un Nobel à l’INSAT… - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 17 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
19
2018

Chronique

Un Nobel à l’INSAT…

Samedi 14 Avril 2018
نسخة للطباعة

Le secteur de l’Education en crise avec vue sur impasse, sauf miracle, qui ne vient toujours pas, en attendant Godo, l’Enseignement supérieur qui valdingue par endroits, bat de l’aile,  et menace de s’en aller à vau l’eau, dans la foulée, voilà des nouvelles plutôt bien réjouissantes pour les jeunes générations qui savent d’ores et déjà, qu’il faut compter sur leurs jambes pour monter les étages : l’ascenseur social de leurs aînés étant bien cassé, et ce n’est pas demain la veille…, est t il besoin de le préciser ? Pourtant, il faut bien s’accrocher à l’espoir, aussi ténu soit il, qu’il y a toujours moyen de s’en sortir si chacun y mettait son grain de sel, en forçant toutes les portes fermées. Et en pariant sur un futur, qui pourrait devenir meilleur, s’il y a réel désir de s’en sortir en s’investissant davantage, chacun dans son champ d’action, pour inverser la donne en relevant tous les défis : l’excellence étant d’abord affaire de mentalité. Une manière d’être.

C’est peut être, ou sûrement, le choix fait par l’Institut National des Sciences Appliqués et de Technologie (INSAT) de l’Université de Carthage, de ne pas renoncer à ses options fondamentales, qui sont la recherche et l’ouverture sur l’Autre, pour mieux peaufiner ses outils d’expertise et de formation, dans une perspective à l’international, afin que l’Université Tunisienne qui connaît ses « creux de la vague », sans doute les plus risqués, ne demeure pas en rade, alors que le monde alentour ne cesse de bouger, à décrocher les étoiles, qui sont derrière l’invitation faite au Prix Nobel de Physique 1985: Dr. Klaus Von Klitzing (Allemagne), de venir animer une journée « Ecole Doctorale », le 3 mai 2018, par le biais d’une conférence qu’il donnera à l’Institut, sous l’intitulé : « A new international system of units in 2019 ; how my nobel prize contributed to this developement ». Vaste programme. L’actuel directeur de Max Plank Institute de Stuttgart (Allemagne) rencontrera son public : enseignants, chercheurs, doctorants, futurs ingénieurs, ainsi que des industriels qui seront invités à prendre part à cette manifestation, pour un échange qui ne peut être que bénéfique. L’INSAT qui a déjà arraché des contrats de recherche internationaux avec des organismes de référence de par le monde, s’astreint ainsi à persévérer sur la voie qu’elle s’est choisie : celle d’une excellence qui ne serait pas de pacotille, et qui servirait l’esprit avant la lettre. C’est du moins son crédo. Il faudrait qu’elle maintienne le cap

Samia HARRAR