Insuffisances et numérisation en attente - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
15
2018

Sur le vif.. Services judiciaires

Insuffisances et numérisation en attente

Dimanche 25 Mars 2018
نسخة للطباعة

Le ministre de la Justice, Ghazi Jribi, a rencontré, vendredi, les membres du bureau exécutif du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT), conduits par leur président, Brahim Bouslah.

L’entretien a porté sur les conditions de travail au sein des tribunaux et les moyens de les développer ainsi que sur la mise en œuvre du système de la justice numérique.

L’entretien a, en outre, permis d’évoquer la nécessité de renforcer le personnel administratif et les greffiers dans le but d’améliorer la qualité des services fournis.

Des questions d’ordre professionnel ont été également passées revue, indique le département de la Justice.

En novembre 2017, un mémorandum d’entente sur la mise en œuvre du programme de la justice numérique a été signé par les ministères de la Justice et des Technologies de la communication et de l’Economie numérique. Ce protocole vise à mettre en place un système informatique global réservé à la justice en Tunisie et reposant sur des applications informatiques intégrées pour améliorer le fonctionnement de ce service public.

Le programme de la justice numérique repose sur trois axes majeurs. Premièrement, l’accès à l’information et à la loi à travers l’installation d’un système informatique développé, deuxièmement la numérisation des jugements rendus et des dossiers et leur archivage électroniquement et troisièmement la mise en place d’un réseau administratif intégré pour l’envoi rapide de données dans l’ensemble des tribunaux et des institutions relevant du ministère de la Justice.