En Brefs.. En Brefs..En Brefs - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

En Brefs

En Brefs.. En Brefs..En Brefs

Dimanche 18 Mars 2018
نسخة للطباعة

Deux cellules démantelées: Trafic de stupéfiants à la Cité Ettadhamen et à Douar Hicher
L’unité de recherches et d’investigation de la Garde nationale de la Cité Ettadhamen (L’Ariana) a démantelé vendredi une cellule spécialisée dans le trafic de stupéfiant.
Dans le cadre de cette opération, quatre suspects ont été arrêtés et trois plaquettes de résine de cannabis saisies.
Les membres de la cellule étaient également en possession de 4 lamelles de cannabis et d’un montant de 19 mille 254 mille dinars provenant du trafic de drogue.
Le parquet a ordonnée de placer les suspects en garde à vue, indique le ministère de l’Intérieur.
Par ailleurs, les agents de la garde nationale à Manouba ont réussi, vendredi, à démanteler un réseau spécialisé dans le trafic de cannabis à Douar Hicher, a indiqué une source sécuritaire.
Le réseau est composé de trois membres originaires de la cité Ettadhamen. L’un des membres, âgé de 50 ans, a été arrêté en possession de 21 plaquettes de résine de cannabis. Il a dévoilé ses coéquipiers lors de l’interrogatoire, a précisé la même source.
Les trois suspects ont été appréhendés et placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête, a ajouté la même source.

Douar Hicher: Un atelier de couture transformé en un local de trafic de drogue 
 Une patrouille relevant de l’unité d’investigation de la garde nationale de la Manouba a effectué une descente dans un atelier de couture dans la délégation de Douar Hicher, il est utilisé par son propriétaire pour y effectuer un trafic de drogues. Deux individus ont été arrêtés et 29 pièces de cannabis de différentes tailles.
Après avoir interrogé le propriétaire de l’atelier, il a reconnu qu’il s’approvisionnait en drogue chez un individu qui habite cité 18 janvier à Cité Etdhamen, ce dernier a été arrêté et une somme d’argent de 3800 d ont été saisie.
le parquet a autorisé leur garde à vue pour poursuivre l’enquête.

 

Kairouan: Un takfiriste appréhendé à Sidi Amor Bouhajla
Un takfiriste présumé a été appréhendé, jeudi, par la brigade d’enquête et de recherche de la garde nationale de Sidi Amor Bouhajla dans le gouvernorat de Kairouan.
Agé de 24 ans, l’individu en question a avoué être un adepte du courant takfiriste et avoir délibérément posté des photos et des statuts sur le réseau social «Facebook», faisant l’apologie de l’organisation terroriste «Daech», lit-on, dans un communiqué du ministère de l’Intérieur.
Selon la même source, le ministère public a ordonné de placer le suspect en garde à vue et d’engager une information judiciaire à son encontre pour «suspicion d’appartenance à une organisation terroriste».

Mots-clés: