La victoire à Gabès fait renaître l’espoir - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 30 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
30
2020

CSS.. En vue d’une qualification à une compétition africaine

La victoire à Gabès fait renaître l’espoir

Mardi 13 Mars 2018
نسخة للطباعة

En battant l’ASG, le Club Sfaxien a mis ainsi fin à une période creuse marquée par une série de cinq rencontres sans la moindre victoire. Au cours des cinq dernières journées les clubistes sfaxiens  journées ont enregistré trois nuls concédés devant le SG au Mhiri, l’ESM et l’ESZ en déplacement et ont subi deux défaites face à la JSK et l’ESS,  à Sfax même. Sur les quinze points possibles, ils ne récoltèrent que trois petits points. Une maigre moisson qui leur a coûté d’être écartés de la course au titre et, pis encore, de perdre l’essentiel de leurs chances de terminer l’exercice à la deuxième place pour espérer participer, l’année de la commémoration du 90ème anniversaire du club, à la prochaine édition de la Ligue des Champions. 

Empressons-nous de remarquer que la victoire du Club Sfaxien contre la « Jliza » est amplement méritée au vu de leur probante seconde mi-temps qui fut largement en leur faveur. Après une première période au cours de laquelle ils ont ont altéré le bon et le moins bon, les protégés de Ghazi Ghraïri, de retour des vestiaires, se sont bien repris. Leur regain de vitalité a coïncidé avec l’entrée de Houssam Be n Ali et de Chaouat qui ont suppléé respectivement Jassem Hamdouni et Mohamed Ali Ragoubi.

Premier penalty de la saison pour le CSS

Après avoir réussi à prendre précocement ( 6’) l’avantage par Ragoubi le CSS allait connaître des moments de flottement. Il fut sauvé à deux reprises d’abord par le montant ensuite par la transversale avant de concéder l’égalisation, dans le temps additionnel, sur pénalty sanctionnant une faute de Aouadhi sur un attaquant adverse. Toutefois la domination sfaxienne a fini par leur valoir de bénéficier à leur tour d’un pénalty, le premier de la saison, faudrait-il le souligner, ayant permis à Alaeddine Marzouki de marquer le but de la victoire.

 Cette victoire va-t-elle permettre au CSS de se remettre en selle afin de sauver ce qui pourrait l’être lors des cinq dernières journées du championnat et terminer l’exercice parmi les trois équipes de tête pour pouvoir, ainsi, prendre part à l’une des coupes continentales. Attendons de voir. 

Ameur KERKENNI

Mots-clés: