Ne pas encaisser certes, mais surtout marquer - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

CAF.. A Machakos (13H).. Gor Mahia – EST

Ne pas encaisser certes, mais surtout marquer

Mercredi 7 Mars 2018
نسخة للطباعة

Une information qui a été confirmée après l’accord des responsables de Gor Mahia et  de l’instance africaine qui n’ont fait que répondre positivement à une demande émanant de l’Espérance ST. Celle   consistant à avancer d’une heure le coup d’envoi du match. Ce sera à 13h00 heure tunisienne. Pour permettre à la délégation de l’Espérance ST de gagner Tunis juste après le coup de sifflet final.  

A Machakos et non à Nairobi !!!

 Cela étant, l’autre revers de la médaille est à chercher dans le changement du lieu de déroulement du match. L’Espérance ST le jouera, à son corps défendant  à Macharos, une ville située à près de 60 kilomètres de la capitale du Kenya. Donc pas à Nairobi comme ce fut le cas quatre années plus tôt contre cette même équipe de Gor Mahia. 

Avec l’accord de la Confédération africaine. Inutile de chercher à connaître les raisons de ce changement de décor sachant pertinemment que c’est le genre de mesure  prise pour déconcentrer l’adversaire. Mais surtout l’empêcher de jouer sur une pelouse, celle de Nairobi sur laquelle ont évolué plus d’un  joueur de l’actuelle Espérance : Ben Chérifia, Jmel, Derbali,Chemmam, Dhaouadi, Jouini…

Une seule séance d’entraînement 

Il n’empêche. Les « Sang et Or » sont conscients des difficultés qui  les attendent à commencer par les mauvaises  conditions atmosphériques, le taux d’humidité, l’état de terrain…Des conditions à la limite de l’acceptable.  Une seule séance d’entraînement, celui d’hier  sur une pelouse avec laquelle les joueurs ont fait connaissance mardi après-midi à l’heure du coup d’envoi de la rencontre.

L’Espérance aura affaire à la meilleure équipe du Kenya de ces dernières années. C’est d’ailleurs le leader actuel d’un championnat qui vient à peine de démarrer : 4 victoires dont deux en déplacement et un nul, une attaque qui marque à chaque match, 12 en cinq rencontres, ce qui n’est pas mal. Le staff technique et les joueurs savent ce qui les attend par le biais du visionnage de cette équipe de Gor Mahia : leurs points forts mais surtout leurs points faibles.

Avec deux pivots et une pointe en attaque

L’Espérance abordera la rencontre avec la ferme intention de rentrer au pays avec un résultat rassurant en prévision de la rencontre retour une semaine plus tard à Radès. Gagner ? Possible rien qu’au vu des excellentes prédispositions du moment des joueurs au sein d’un groupe qui, en dépit de quelques absences au niveau de sa défense, possède les moyens de s’en sortir à son avantage. Marquer sera la première priorité des « Sang et Or » tout en faisant en sorte de ne pas en encaisser. Eventualité dans les moyens de l’équipe partie pour un parcours totalement différent de  la précédente édition.           

Un match aller qui sera négocié compte tenu de cette donne consistant à mettre un pied dans la phase des groupes de la ligue africaine à partir de la rencontre de cet après-midi. Le compartiment de la défense va retrouver Ch. Dhaoudi dans l’axe aux côtés de Chemmam. Plus en avant, il faut s’attendre à ce que l’Espérance aborde la rencontre avec deux pivots et un seul joueur à la pointe de l’attaque. A moins que Khaled Ben Yahia ne nous réserve une surprise dont il est coutumier avec, à chaque fois, la réussite en final.

Formation probable : Ben Chérifia – S. Derbali – Rabii – Chemmam – Dhaouadi – Coulibaly – Franck Kom – Moncer – Badri – Blaïli – Khénissi

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: