«Le Viking accostera à la Goulette en avril prochain» - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 19 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
20
2018

Tourisme de croisières.. Slim Ben Jaballah, DG de Hope Travel International

«Le Viking accostera à la Goulette en avril prochain»

Mardi 6 Mars 2018
نسخة للطباعة

Considéré comme une niche importante permettant en Tunisie  d’augmenter le nombre de ses arrivées touristiques, le secteur des croisières semble pourtant connaître un ralentissement mais essaie de retrouver sa vitesse de croisière comme l’a signalé Slim Ben Jaballah qui est, à la fois, directeur général de l’Agence de voyages Hope Travel International et agent officiel en Tunisie des plus grandes compagnies de croisières à l’instar de MSC, Costa Croisière, Pullmantur et Princess Cruises.

Où en est le marché de croisières en Tunisie ?

Le tourisme de croisière considéré  comme une véritable niche pour le tourisme tunisien est en régression depuis presque trois ans. Les dernières statistiques confirment la tendance baissière de ce segment qui pourrait enrichir le tourisme et l’économie nationale. Pourtant ils  étaient 900 mille croisiéristes à visiter la Tunisie en 2010. 313 000 croisiéristes sont venus en Tunisie en 2011. Leur nombre a augmenté en 2012 avec 582 600, avant de connaître une certaine diminution en 2013 et en 2014 avec respectivement 514 535 et 440 460. Ce nombre a chuté à la suite de l’attentat de Sousse  où on s’attendait  à 615 mille. Malgré la bonne volonté de quelques armateurs, les consignes de certaines ambassades occidentales qui continuent à considérer notre pays comme étant une zone à risque ont empêché une reprise de l’activité en 2016. En 2017,  le nombre de croisiéristes faisant escale  à la Goulette n’a pas dépassé les 7 soit 6000 clients

2018  est ce l’année du décollage pour cette activité ?

 La reprise va se confirmer en 2018  grâce aux  efforts déployés par les ministères du Tourisme, de l’artisanat, et de l’Intérieur, de la Fédération des agences de voyages  ainsi que par les professionnels du secteur  pour relancer cette activité très importante des croisières L’amélioration sensible du climat sécuritaire en Tunisie va rassurer les grandes compagnies qui ont commencé à programmer des escales sur Tunis à partir de 2018. La compagnie Viking River Cruises, qui a été parmi les premières compagnies à renouer avec l’escale Tunisienne vient de valider un programme de sept escales en Tunisie en  avril  2018 avec 900 croisiéristes. Les  armateurs trouvaient largement leurs comptes avec cette escale à Tunis étant donné que le port de la Goulette demeure tout à fait concurrentiel en comparaison avec les ports des autres pays riverains de la Méditerranée. L’armateur italien MSC et d’autres comptent programmer  en 2018 et surtout en 2019 des escales en Tunisie.

Les Tunisiens partent-ils nombreux en croisière ?

Plusieurs Tunisiens ne cessent de s’offrir  des croisières. Quand on  goûte à la croisière on y revient. La  croisière est devenue  leur mode de vacances. Ils pourront  bénéficier d’offres spéciales, de remises immédiates et d’exclusivités. Un séjour d’une semaine  en Méditerranée ne dépasse pas les  1600 DT. Ils peuvent aller loin en Asie et en Amérique Latine

 La Tunisie pourra-t-elle devenir une destination de croisière ?

 La Tunisie est devenue une destination de croisière en bassin méditerranéen.. Il suffit de voir les grands bateaux européens qui accostent à la Goulette comme « Costa Victoria » « European Star » «Costa Mediterranea» «Costa Fortuna» Le tourisme de croisière attire de plus en plus de touristes. La Tunisie a tous les atouts pour développer le tourisme de croisière. Le croisiériste aura des possibilités de loisirs au sein de ces espaces nautiques ou à proximité des ports : les souks, les restos, les  malls, les terrains de golf, les clubs d’activités aquatiques, les centres de plongée, les circuits culturels, archéologiques.

K.B.